Enseignement

Le Maroc et la Jordanie dopent leur coopération universitaire

Le Maroc et la Jordanie expriment leur volonté commune de promouvoir et de hisser davantage la coopération bilatérale dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


 

S’exprimant à l’ouverture, ce lundi 12 octobre à Rabat, des travaux du Forum universitaire maroco-jordanien, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi, et le ministre jordanien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Labib Khadra, ont mis en avant l’impérieuse nécessité de développer le partenariat existant entre les universités des deux pays, notamment en matière de coopération universitaire, de recherche scientifique, d’échanges estudiantins et d’équivalence des diplômes.

M. Daoudi a déploré, en ce qui le concerne, que les conventions bilatérales ne soient pas mises en œuvre ni ne bénéficient de suivi sous prétexte du manque d’intérêt qu’accordent les étudiants marocains à la langue anglaise. Le Maroc a choisi l’ouverture sur les langues étrangères et exige un concours en langue anglaise aux candidats aux postes d’enseignants universitaires, a souligné le Ministre. Pour sa part, M. Khadra a indiqué que la Jordanie dispose de trente universités (dix publiques et vingt privées), ajoutant que son pays compte parmi les premiers à ouvrir des universités privées.

Les travaux de ce Forum, qui a été une occasion pour présenter les spécificités du système de l’enseignement supérieur au Maroc et en Jordanie, se sont articulés autour de quatre réunions tenues par les Commissions de la Coopération universitaire, de la Recherche scientifique, de l’Echange estudiantin et de l’Equivalence des diplômes.

 
Article précédent

Ski nautique à Marrakech ? C’est désormais possible

Article suivant

Concours : le cheval Barbe à l’honneur à El Jadida