Santé

Le Maroc et la République tchèque renforcent leur coopération médicale

Une délégation marocaine composée de responsables dans le domaine de la santé a effectué du 11 au 13 avril 2017 une visite de travail en République Tchèque et ce, à l’invitation des ministères tchèques des Affaires Étrangères et de la Santé.


Cette délégation conduite par le professeur Khalid Aït Taleb, directeur du CHU Hassan II de Fès et président de l’Alliance des CHU du Maroc, était composée des Prs Abdelkader Errougani, directeur du CHU Ibn Sina de Rabat, Moulay Hicham Afif, directeur du CHU Ibn Rochd de Casablanca, Hicham Nejmi, directeur du CHU Mohammed VI de Marrakech, Abdelkrim Dadoudi, directeur du CHU Mohammed VI d’Oujda, Mohammed Harif, directeur de l’hôpital Cheikh Khalifa de Casablanca et Ali Benomar, directeur de l’hôpital Cheikh Zaid de Rabat et doyen de l’Université Internationale Abulcasis des Sciences de la Santé à Rabat (UIASS), indique l’ambassade du Maroc à Prague.

Les médecins marocains accompagnés par l’ambassadrice du Maroc en république Tchèque, Souriya Otmani, ont assisté à un séminaire sous le thème « Coopération internationale dans le domaine de la santé et diplomatie économique », en présence notamment du vice-ministre des Affaires Étrangères en charge des pays non-européens et de la coopération économique et du développement, Martin Tlapa, des représentants du ministère tchèque de la Santé ainsi que des directeurs d’hôpitaux du pays.

Dans son intervention, Martin Tlapa a notamment noté l’excellence des relations diplomatiques et de coopération bilatérale, dont la plus belle illustration fut la visite effectuée par SM le Roi Mohammed VI à Prague l’année dernière. Il a aussi estimé que cette coopération bilatérale se renforçait et se diversifiait davantage chaque année pour englober différents secteurs, entre autres, le commerce, l’industrie, l’agriculture, la défense, le tourisme et la santé. Le diplomate tchèque a aussi souligné l’importance de cette rencontre entre les responsables tchèques et marocains œuvrant dans le domaine de la santé pour pouvoir identifier le potentiel et les multiples opportunités de coopération bilatérale, non seulement en matière d’équipements et de matériels médicaux, mais également en matière de formation et de transfert de savoir-faire.

Pour sa part, Souriya Otmani a mis l’accent sur la sérénité et le dynamisme qui caractérisent les relations diplomatiques et de coopération entre le Maroc et la République Tchèque depuis plus de 58 ans, ce qui a permis au Maroc de se positionner aujourd’hui comme le deuxième partenaire économique de la Tchéquie en Afrique. Elle a également mis en avant l’importance de la visite Royale l’année dernière à Prague dans la promotion d’une coopération bilatérale agissante.

Après avoir assisté aux multiples présentations faites par les représentants tchèques sur les fondamentaux du fonctionnement du système de la santé dans leur pays, le professeur Khalid Aït Taleb et plusieurs de ses collègues ont, à leur tour, donné des éclairages sur le développement du système de la santé au Maroc depuis l’indépendance à ce jour. Les deux parties ont par la suite échangé les vues et les suggestions sur les opportunités de coopération qui s’offrent aux deux pays en matière de technologie médicale, de formation et de transfert de savoir-faire, tout en soulignant que la coopération médicale maroco-tchèque pourrait également s’étendre à de nombreux autres pays africains.

Lors de son séjour, la délégation marocaine a visité plusieurs grands établissements hospitaliers de Prague, notamment l’hôpital Motol dans la région de Moravie et la ville de Nové Mesto où plusieurs sociétés tchèques leur ont présenté des équipements médicaux de pointe.
Pour rappel, une équipe de médecins tchèques avait visité le Maroc en septembre 2016, dans le cadre du programme MEDEVAC (médecine d’évacuation et d’urgence). Elle avait effectué des interventions chirurgicales au profit des enfants nécessiteux au sein du CHU Hassan II de Fès. Une autre opération aura lieu cette année, selon l’ambassade du Maroc à Prague.

 
Article précédent

Bouskoura abrite le premier MotorVillage en Afrique

Article suivant

OiLibya rénove son usine de Casablanca