Afrique

Le Maroc et le Nigéria signent plusieurs accords

Le Royaume consolide ses relations bilatérales avec le Nigéria avec la signature de plusieurs accords, en marge de la visite du Roi Mohammed VI dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest. Ces conventions signées couvrent plusieurs domaines parmi lesquels l’agriculture, la pêche maritime, le service aérien et les énergies renouvelables. Notons que le Souverain et le président de la République fédérale du Nigéria, Muhammadu Buhari, ont, en effet, présidé, vendredi au palais présidentiel d’Abuja, la cérémonie de lancement d’un partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais dans le pays.


Il s’agit d’un partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais au Nigéria, qui s’inscrit dans le cadre d’une vision commune, du Maroc et du Nigeria, pour le développement de l’Afrique et une volonté forte de renforcer les liens économiques entre les deux pays. Il porte sur l’ensemble de la chaîne de valeur agricole, de la mise en place de solutions fertilisantes adaptées à la nature des sols et des cultures nigérianes, à la disponibilité des engrais sur le marché nigérian en passant par la mise en place de mesures d’accompagnement auprès des agriculteurs locaux.

Cet accord a été signé entre le groupe OCP-SA et l’Association des Producteurs et des Fournisseurs d’Engrais du Nigéria. Sa Majesté et le chef d’État nigérian ont ensuite présidé la cérémonie de signature de deux conventions relatives à ce partenariat. Il s’agit dans un premier temps d’un accord entre le groupe OCP et Dangote Industries Limited pour le développement d’une plateforme de production d’engrais au Nigéria, signée entre Mostafa Terrab, PDG du groupe OCP, et Aliko Dangote, PDG de Dangote Industries Limited. La seconde convention est un protocole d’accord entre le groupe le géant du phosphate et l’association des producteurs et des fournisseurs d’engrais du Nigéria pour le développement du marché des engrais dans ce pays. Elle a été signée par Mostafa Terrab et Thomas Etuh, président de l’association nigériane. Soulignons que d’autres accords ont également été signés. Il s’agit entre autres d’un accord sur l’exemption des visas pour les passeports officiels diplomatiques et de service, d’un accord bilatéral sur les services aériens, d’un mémorandum d’entente dans le domaine agricole ou encore d’un accord de coopération dans le domaine des énergies renouvelables entre Masen et le ministère nigérian de l’Énergie.

 
Article précédent

L’OCP au service des professionnels des engrais au Nigéria

Article suivant

Moroccan Digital Awards : Les gagnants connus