Coopération

Le Maroc et le Portugal signent un accord pour l’emploi et le séjour des travailleurs marocains

Le ministre d’État portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger du Royaume du Maroc, Nasser Bourita, se sont entretenus hier par vidéoconférence et ont signé un accord encadrant l’employabilité et le séjour des travailleurs marocains au Portugal.

Au cours de cette réunion conjointe, qui visait à aborder les relations bilatérales entre le Portugal et le Maroc, les deux ministres ont convenu que les travailleurs marocains devaient bénéficier des opportunités de travail qu’offre le Portugal. « A l’issue de leur rencontre, M. Bourita et M. Santos Silva ont procédé à la signature de l’accord relatif au séjour et à l’emploi des travailleurs marocains au Portugal », a écrit la diplomatie marocaine sur son compte Twitter officiel, confirmant l’accord entre les deux pays.

Suite à cet accord, les autorités portugaises devraient maintenant définir les procédures d’entrée et de séjour des citoyens marocains qui souhaitent travailler au Portugal. En outre, par cet accord, les deux pays visent à créer une coopération plus efficace ainsi qu’à faciliter la migration régulière du Maroc vers le Portugal. En dehors de ce qui précède, il a été révélé que l’accord signé comprend également des règles et des procédures concernant la sélection des travailleurs qui peuvent se rendre au Portugal et y travailler notamment les règles sur le regroupement familial et les conditions de travail et de formation.

Lire aussi | Au-delà du Covid, la santé publique [Par Jamal Berraoui]

L’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences et son homologue portugais seront responsables de la mise en œuvre des dispositions prévues par l’accord. Ces dispositions seront mises en œuvre sous la supervision du gouvernement portugais. L’accord signé entre les deux pays prévoit la création d’une commission mixte. Cette dernière sera composée de représentants des services de l’emploi et des services consulaires, qui assureront le suivi de ceux qui viennent travailler dans le pays ainsi que l’échange d’informations.

La diplomatie marocaine a révélé que la réunion au cours de laquelle l’accord a été signé s’est déroulée en présence de Mohamed Sadiki, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, et de Younes Sekkouri, ministre de l’inclusion économique, des petites entreprises, de l’emploi et des compétences.

Plus tôt en novembre, SchengenVisaInfo.com a rapporté que 3 000 passagers ont été privés de leur vol du Portugal au Maroc. Des milliers de passagers portugais n’ont pas pu se rendre de Lisbonne au Maroc, les autorités portugaises ayant décidé de bloquer trois nouvelles liaisons vers le Maroc. En raison de ce blocage, Ryanair a annulé ses vols et a prévenu qu’un autre mode de transport ou des remboursements seraient proposés à toutes les personnes concernées.

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc. 8338 nouveaux cas, 1.025.898 au total, jeudi 13 janvier 2022 à 16 heures

Article suivant

Entretien entre Staffan de Mistura et Nasser Bourita: première étape de la tournée régionale