Aéronautique

Le Maroc investit l’« Aéromart Montréal»

Maroc Export organise en partenariat avec le Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales (GIMAS) la participation du Maroc à l’« Aéromart Montréal » du 04 au 06 Avril 2017. La participation marocaine intervient dans le cadre du plan d’accélération industrielle et suite au lancement des quatre premiers écosystèmes aéronautiques dans les filières de l’Assemblage, du Système électrique-câblage et harnais (EWIS), de l’Entretien-réparation & Révision (MRO) et de l’Ingénierie, précise Maroc Export.


Cet événement qui représente un point de rencontre de premier plan entre les acteurs du secteur aéronautique verra la participation de 800 entreprises de 28 pays et l’organisation de plus de 11.000 rendez-vous B2B. Il sera marqué par l’organisation du Sommet chaîne mondiale d’approvisionnement « Global Supply Chain Summit » qui vise à aider les entreprises de toutes tailles du secteur aérospatial à prendre le virage de l’Industrie 4.0, ajoute la même source.

Maroc Export accompagnera 5 entreprises et 4 représentants les écosystèmes aéronautiques, en plus de l’organisation d’une conférence Maroc pour la présentation de l’industrie aéronautique marocaine. L’objectif de cette participation est de créer des partenariats stratégiques avec les acteurs clés des segments de l’avionique et d’aérostructures de l’industrie aéronautique aussi bien sur le continent européen qu’américain et de présenter le savoir-faire marocain auprès de plusieurs autres organisations.

Les prévisions relatives au marché aérospatial s’avèrent très optimistes pour les vingt prochaines années. La demande mondiale en transport aérien progressera en moyenne de 4,7% de 2015 à 2033, ce qui représente environ 36.800 appareils de plus, toutes tailles confondues, estimés à 5570 milliards de dollars. L’industrie aérospatiale canadienne a généré des recettes directes de 29,8 milliards de dollars, créé 89.000 emplois et contribué de 13,3 milliards de dollars au PIB. Plus de 70 % de l’activité du secteur est consacrée à la fabrication et les 30% restant englobent des activités d’entretien, de réparations et de révisions (ERR). Les deux secteurs de la fabrication et des services ERR de l’aérospatial ont connu une croissance de leur contribution au PIB entre 2010 et 2015, avec des progressions respectives supérieures à 11% et à 25%, détaille Maroc Export.

 
Article précédent

Il fait l’actu : Moncef Belkhayat, président de WB Africa

Article suivant

PowerCARD Users Meeting revient pour une septième édition