Enseignement supérieur

Le Maroc lance un programme de bourses d’excellence destinées aux étudiants de pays subsahariens

Le département de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique vient de lancer le « Moroccan Scholarships for African Youth», un programme de bourses d’excellence, ouvert aux étudiants issus des pays d’Afrique subsaharienne, au titre de l’année universitaire 2021-2022.


« Ce programme vise à permettre aux universités créées dans le cadre du partenariat et aux universités privées de participer activement, au même titre que les universités publiques, à l’effort national tendant à former les cadres et les élites des pays africains, frères et amis », précise le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. On apprend que l’offre dudit programme comprend 303 bourses d’excellence dans 119 filières, sous forme d’exemptions totales des frais d’inscription et des frais de scolarité, dans différents cycles et champs disciplinaires, en plus d’avantages à caractère social.

Lire aussi| Maroc : la britannique Xlinks va construire un complexe éolien et solaire et vendre l’électricité produite au Royaume-Uni

Notons que plusieurs universités participent à la 1ère édition du « Moroccan Scholarships for African Youth. « Il s’agit de l’université Euro-Méditerranéenne de Fès (60 bourses), l’université Al Akhawayn à Ifrane (40 bourses), l’université Internationale d’Agadir-Universiapolis (38 bourses), l’université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir (30 bourses), l’université Mohammed VI des Sciences de la Santé de Casablanca (25 bourses), l’université Internationale Abulcasis des Sciences de la Santé de Rabat (20 bourses), l’université Internationale de Casablanca (20 bourses), l’université Internationale de Rabat (20 bourses), l’université Privée de Fès (20 bourses), l’université Privée de Marrakech (20 bourses) ainsi que l’université Mundiapolis de Casablanca (10 bourses) », détaille le ministère.

Lire aussi| Canada : le Maroc contourne l’embargo pour équiper ses drones turcs

Il est à souligner aussi que dans le but de faciliter la participation des étudiants issus des pays africains, des liens et des plateformes dédiés à cet effet ont été créés par les universités participant audit programme, leur permettant de consulter les détails de l’offre promue et de soumettre leurs candidatures. Le ministère indique que cette initiative intervient conformément aux Hautes Orientations Royales, appelant au développement et à la diversification des domaines de coopération Sud-Sud, notamment avec les pays africains.

 
Article précédent

Patrick Buisson, ancien Conseiller politique de Nicolas Sarkozy : «J’ai tendance à considérer que les musulmans sont des êtres supérieurs»

Article suivant

L’association Arts et Cultures se mobilise en faveur de l’inclusion sociale et du développement humain