Diplomatie

Le Maroc regrette la “décision injustifiée” de la France de réduire le nombre de visas (Nasser Bourita)

Le Maroc a regretté ce 28 septembre la décision de la France de durcir les conditions d’obtention des visas à l’égard du Royaume, la qualifiant d’“injustifiée”.


Lors d’une conférence de presse avec son homologue mauritanien, Ismael Ould Cheikh Ahmed, Nasser bourita a déclaré que le Maroc a pris acte de cette décision et qu’il la considérait comme étant injustifiée.

Lire aussi |Visa : la France durcit les conditions pour les marocains

“Le Maroc a toujours géré la question migratoire et le flux des personnes, avec une logique de responsabilité et d’équilibre entre la facilitation des déplacements des personnes (…) et la lutte contre la migration clandestine”, a affirmé Nasser Bourita. “La décision (de la France) est souveraine. Le Maroc va l’étudier, mais les raisons qui la justifient nécessitent de la précision, un dialogue, car elles ne reflètent pas la réalité”, a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

Ce durcissement de l’octroi des visas aux ressortissants maghrébins survient à moins de sept mois de la présidentielle en France, en plein débat sur l’immigration. Pour Bourita, il s’agit d’un problème franco-français et les raisons évoquées par la France ne tiennent pas.

 
Article précédent

Taux directeur. Report de la réunion du Conseil de Bank Al-Maghrib

Article suivant

Tabac. De nouvelles mesures en vigueur à partir de 2024