Innovation

Le Maroc sort du classement Bloomberg Innovation Index 2019

Le Maroc confirme sa mauvaise pente dans le sentier de l’innovation.


En effet, après avoir réussi tant bien que mal à sa maintenir, pendant quatre années successives, dans le Bloomberg Innovation Index (BII) que publie annuellement la célèbre agence américaine d’information financière et d’intelligence économique Bloomberg, le royaume vient de quitter ce classement et par la petite porte. Aussi, la septième édition de l’indice BII parue il y a à peine quelques jours a exclu le Maroc de son classement quand bien même il a été pour la première fois élargi à 60 pays (contre 50 pays seulement lors des six précédentes éditions).

Il faut dire qu’en 2017 et 2018, le Maroc faisait déjà figure de bon dernier de ce classement mondial (en stagnant au 50ème rang) qui inventorie les nations les plus innovantes au monde et ce, avec des scores respectifs de 43,99 et 44,84 sur 100. Une position tout même assez honorable vu qu’il faisait partie avec la Tunisie et l’Afrique du Sud parmi les seuls pays africains à y avoir les honneurs de la cimaise. Mais contrairement au Maroc qui a perdu du terrain au profit de plusieurs autres pays qui font leur apparition pour la première dans ce classement (tels que les Emirats arabes unis, l’Inde, l’Argentine, le Koweït, le Vietnam, le Qatar, le Chili ou encore le Mexique), notre voisin maghrébin et l’Afrique du Sud arrivent à s’y maintenir, certes poussivement en reculant respectivement de neuf places (de 43 à 52) et de trois places (de 48 à 51).

Rappelons que si le Maroc avait pu faire son entrée en 2015 dans le BII, que scrute chaque année la communauté des investisseurs et des analystes financiers, et d’y figurer depuis (entre le 48ème et le 50ème rang) c’est surtout grâce au critère de « densité de la haute technologie » où il était par exemple en 2017 au 33ème rang mondial alors que sur d’autres critères nettement plus importants et significatifs (investissement dans la recherche et développement, productivité, nombre de brevets déposés par an…), le pays ne brillait pas vraiment. Et c’est là où le bât blesse justement pour un pays appelé à revoir son modèle de développement qui atteint ses limites et qui nous maintient dans une zone intermédiaire entre pays peu avancés et les nouvelles puissances économiques qui ont accompli un effort de rattrapage socio-économiques des plus louables (Turquie, Malaise, Indonésie et autres). À titre d’illustration et malgré tous les efforts consentis, le taux d’investissement du Maroc dans la R&D demeure encore inférieur à 1% contre plus de 4% pour un pays comme Israël qui figure d’ailleurs au cinquième rang mondial du BII 2019.

Dans le haut du tableau du Bloomberg Innovation Index, le nouveau classement 2019 reste dominé par la Corée du Sud qui récolte 87,38 points devant l’Allemagne et la Finlande qui font ainsi leur entrée dans le top 3 mondial. Quant aux États-Unis d’Amérique, ils font à nouveau leur apparition parmi les 10 pays les plus innovants après avoir grimpé de trois places (au 8èmerang). Enfin, la France ferme la marche du top 10 avec un score de 81,67 (contre un neuvième rang en 2018).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Otmane Serraj, DG de Phone Group

Article suivant

HPS lance son API PowerChallenge 2019