Investissement

Le Maroc, une destination privilégiée pour les investissements japonais

Le Maroc, en tant que plateforme industrielle et logistique régionale, constitue une destination privilégiée pour les investissements japonais, a indiqué jeudi le journal nippon Nikkei.


Dans une conjoncture internationale marquée par l’incertitude, les fondamentaux de l’économie marocaine affichent des signes de résilience qui ouvrent des horizons prometteurs aux investissements japonais actuels et futurs, a souligné le quotidien économique dans un spécial consacré au Maroc.

« Conformément à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, la politique d’industrialisation adoptée par le Maroc lui a permis de consolider son attractivité et sa compétitivité », a, dans ce sens, indiqué le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy dans une interview accordée à ce journal, qui a un tirage quotidien de 2,7 millions d’exemplaires.

Le responsable marocain a précisé que cette stratégie a permis au Royaume de renforcer son tissu industriel et d’augmenter la capacité d’intégration notamment dans le secteur automobile qui a atteint 60%, rappelant les réalisations du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables avec en perspective l’augmentation de la capacité de sa production énergétique à 50%.

Evoquant la signature de l’accord sur la promotion et la protection des investissements et la convention sur la non-double taxation, M. Elalamy a considéré que le renforcement du cadre juridique bilatéral est de nature à booster les investissements japonais au Maroc, ajoutant que 71 firmes japonaises sont déjà présentes au Maroc dans divers secteurs, contribuant de manière substantielle à la stratégie d’industrialisation.

S’agissant du rôle du Maroc dans le développement de l’Afrique, Elalamy a mis l’accent sur la vision Royale associant le développement du Maroc à celui du continent dans une logique de solidarité agissante.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Coronavirus : 57 nouveaux cas confirmés au Maroc, 1.431 au total, vendredi à 10h

Article suivant

Coronavirus : les jeux-vidéos pour contourner l’arrêt des championnats de football