Météorologie

Le marocain Omar Chafki élu membre du conseil exécutif de l’Organisation météorologique mondiale

Le directeur de la Météorologie nationale a été élu, jeudi à Genève, membre du Conseil exécutif de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) pour un mandat de quatre ans.


Omar Chafki a été élu par acclamation lors du 18ème Congrès météorologique mondial. Le conseil exécutif dont il fait désormais partie applique les décisions du Congrès. Il coordonne les programmes, gère le budget, examine les résolutions et recommandations des conseils régionaux et des commissions techniques, se prononce sur la suite à leur donner, étudie toute question se rapportant à la météorologie internationale et aux disciplines connexes et émet des recommandations à cet égard.

Cette élection reflète, selon Omar Chafki, la confiance dont jouit le Maroc parmi les pays membres de l’OMM et traduit le rôle qu’il joue dans le domaine d’observation, d’analyse et d’étude météorologique et climatologique à l’échelle continentale.

Il a également indiqué que cette élection témoigne de l’engagement du Maroc en faveur des questions de lutte contre les changements climatiques et du développement durable sur l’échiquier international et africain. Il a relevé, dans ce sens, que le Maroc continuera à œuvrer en concertation avec les pays africains siégeant au sein du Conseil exécutif pour contribuer aux efforts entrepris par l’OMM dans les différents domaines relevant de ses compétences, d’autant plus que le Maroc a une contribution importante, connue et reconnue dans le domaine météorologique notamment en Afrique.

Lors de ce Congrès, les 193 Etats membres ont élu l’Allemand Gerhard Adrian au poste de président de l’OMM. De son côté, le Finlandais Petteri Taalas a été reconduit au poste de secrétaire général.

Pour rappel, le dix-huitième Congrès météorologique mondial, qui se tient du 3 au 14 juin au Centre international de conférences de Genève (CICG), est consacré à l’examen de plusieurs résolutions, portant sur des sujets clés ayant trait notamment au Plan stratégique de l’Organisation météorologique mondiale pour la période 2020-2030.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Mohamed Bachiri, DG de la Somaca, décoré de la Légion d’honneur

Article suivant

Le coût du dialogue social dévoilé