Consommation

Le Marocain, un consommateur réfléchi ?

Donner la lumière sur les modes et les motivations de consommation des ménages marocains. Une première au Maroc que le spécialiste du crédit à la consommation Wafasalaf vient de réaliser avec le lancement de l’Observatoire de la Consommation des Ménages. Pour ce faire, Wafasalaf s’est adossé au cabinet LMS-CSA pour la réalisation d’une enquête psychologique et sociologique de la consommation interne au Maroc établie sur  un échantillon spécifique de 2.500 foyers au niveau urbain et péri-urbain excluant le milieu rural.


Dans le détail, l’étude permet de dégager 4 indicateurs clés à savoir le pouvoir d’achat, les intentions d’achat, les taux d’équipement des ménages et enfin celui relatif à l’évolution des dépenses.

Sur le premier indicateur, l’étude démontre que le pouvoir d’achat des marocains est perçu comme étant globalement stable, pour 62% des sondés. L’analyse du REVENU et de la capacité d’épargne des marocains vient corroborer la tendance ressortie de l’évolution du Pouvoir d’achat. En effet, le revenu reste stable pour 64% des sondés. Quant à la capacité à épargner, 59% des foyers notent une tendance de stagnation.

Secundo, pour 45% des foyers sondés, le niveau des dépenses est resté stable  par rapport à il y a 12 mois. Ceci dit, 40% des ménages ont perçu une augmentation de leur niveau de dépenses. Une augmentation qui touche essentiellement  les besoins à caractère inélastique, à savoir « l’eau et l’électricité » pour des 70% des ménages, l’alimentation pour 65%, l’habillement pour 32%, la santé pour 49%, l’éducation et le transport pour 45% et 42% d’entre eux respectivement.

Concernant le taux d’équipement des ménages, l’étude démontre clairement que ces derniers sont particulièrement bien équipés en biens durables « basiques ». 99% des foyers sondés ont au moins un téléviseur, 97% un réfrigérateur, 95% un décodeur satellite et 85% un lave-linge.

Cependant, malgré un fort taux d’équipement, la tendance des intentions d’achat des foyers marocains sondés (sur les 12 prochains mois) révèle une réelle aspiration à un meilleur confort de vie. Pour plus d’un tiers des foyers, il est prévu d’investir dans l’aménagement intérieur de la maison. Les intentions d’achat en termes d’équipement électroménager s’élèvent à 43%.

 
Article précédent

Chambre des conseillers : Feu vert à l’unanimité pour le nouveau Code de la route

Article suivant

Lahcen Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres