Agriculture

Le ministère de l’Agriculture lance une plateforme dédiée aux subventions

Le Département de l’Agriculture vient de lancer une plateforme électronique dédiée au dépôt des dossiers de demande de subventions, dénommée «Guichet Unique Electronique» (GUE). Objectif : réduire le déplacement physique des agriculteurs aux guichets.


La digitalisation du système des aides et incitations agricoles accordées à travers le Fonds de Développement Agricole (FDA) a connu une accélération dans le cadre des dispositions sanitaires liées à la crise du Covid-19.

Cette plateforme électronique, accessible via l’adresse https://fda.agriculture.gov.ma/gue et dédiée aux agriculteurs, est mise en place pour maintenir la dynamique d’investissement dans le secteur agricole. L’objectif est de faciliter aux agriculteurs le processus de dépôt des dossiers de demande de subventions, de réduire les déplacements aux guichets uniques et d’assurer une meilleure gestion des flux au niveau des guichets, notamment avec l’état d’urgence sanitaire.

Lire aussi |Agriculture: les exportations de primeurs en hausse de 8%

Les agriculteurs peuvent ainsi déposer leurs demandes d’approbation préalable ou demandes de subvention via une interface dédiée, leur permettant de renseigner toutes les informations et joindre les documents nécessaires au traitement de leurs demandes.

La version papier des dossiers reste en vigueur ; elle permet de vérifier les éléments du dossier électronique. Le dépôt de la version papier peut se faire par voie postale, réduisant ainsi les déplacements physiques des agriculteurs aux guichets.

Lire aussi |Initiative Al Moutmir : une symbiose entre la science et l’agriculture

Plusieurs actions ont été menées par le Département de l’Agriculture en matière de formation des responsables et cadres des guichets uniques et des conseillers agricoles. Des actions d’information ont également été menées auprès des professionnels du secteur et partenaires opérant dans l’écosystème des aides et incitations agricoles, les invitant à accompagner les agriculteurs dans l’utilisation du nouveau dispositif pour réussir son intégration et appropriation.

 
Article précédent

Aïd Al-Adha : lancement d'un guide pratique pour le respect des mesures sanitaires préventives

Article suivant

Reprise économique : le Maroc devrait retrouver une croissance de 3,8 % en moyenne à partir de 2022 [Rapport]