Santé

Le ministère de l’intérieur réagit au non port du masque

Le ministère de l’Intérieur a annoncé ce samedi 25 juillet, que le port des masques est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile.


Ainsi, le ministère précise que « dans un souci constant et continu de préserver la santé et la sécurité des citoyennes et citoyens et dans le but de mettre en œuvre l’ensemble des mesures de précaution et de prévention contre le Coronavirus (Covid-19) afin d’endiguer sa propagation, et suite au relâchement de certains individus face au respect des mesures obligatoires fixées à cet effet, les autorités publiques rappellent que le port du masque est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile ». « Quiconque enfreint cette disposition est passible des peines prévues dans l’article 4 du décret-loi N°2.20.292 qui prévoit « une peine d’emprisonnement d’un à trois mois et une amende variant entre 300 et 1.300 dirhams, ou l’une des deux peines sans préjudice de la peine pénale la plus sévère ».

Lire aussi |Coronavirus : le ministère de la Santé appelle à la vigilance

A cet égard, « les autorités publiques affirment leur détermination constante à appliquer strictement les mesures obligatoires », ajoute la source, soulignant qu’elles « n’hésiteront pas à appliquer les sanctions prévues par la loi à l’encontre de toute personne ayant enfreint l’obligation du port du masque de protection ».

Lire aussi |Aïd Al-Adha : pas de prière dans les mosquées cette année

Avec MAP

 
Article précédent

Votre e-magazine Challenge N°753 du vendredi 24 juillet 2020

Article suivant

Conseil de la concurrence : toujours en délibération dans le dossier des carburants