Automobile

Le nippon Mitsui Kinzoku lance la construction de son usine tangéroise

La ville du détroit attire un nouvel équipementier.


La firme Mitsui Kinzoku Act a procédé, le 02 avril 2019, au lancement de la construction de son nouveau site de production de mécanismes de verrouillage de portes automobiles, à Tanger, le premier du genre sur le continent africain.

Bénéficiant de la position géographique stratégique du Maroc et située à la Plateforme Industrielle de Tanger Med, cette usine sera un des piliers du développement mondial du groupe nippon.

Prévue sur un terrain de 20.026 m2, sa première phase consiste en l’édification d’un centre de production de 5.600 m2 et d’un bâtiment administratif de 1 200 m2, ainsi qu’en la mise en place de lignes d’assemblage, ultimes technologies de Mitsui Kinzoku Act.

D’un investissement global de l’ordre de 12,5 millions d’euros, ce site industriel emploiera près de 100 personnes lors de sa phase initiale et devrait en atteindre 300 à terme. Il abritera la construction la dernière génération des mécanismes de verrouillage de portes destinés à l’industrie automobile.

Grâce à son savoir-faire industriel et sa technologie de pointe, Mitsui Kinzoku Act s’est forgé une réputation internationale d’intégrateur de premier rang. À partir de sa nouvelle usine à Tanger, le groupe compte produire pour ses clients, actuels et futurs, établis aussi bien au Maroc qu’en Europe, notamment les sites de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Le choix de s’installer au sein de la Plateforme Industrielle de Tanger Med n’est pas fortuit. Mitsui Kinzoku Act fera partie d’un écosystème fort d’une centaine d’équipementiers automobiles. Le groupe japonais mise aussi sur sa proximité du Complexe Portuaire Tanger Med et la connectivité maritime qu’offre ce dernier, pour conforter ses ambitions dans la région.

Mitsui Kinzoku Act Tanger Maroc ambitionne de développer autant que possible la production et le sourcing locaux, notamment en composants d’injection plastique et d’emboutissage de précision, ainsi qu’en opérations de traitement de surfaces.

 
Article précédent

Royal Air Maroc inaugure sa nouvelle ligne Casablanca-Miami

Article suivant

Il fait l’actu : Mohamed Hassan Bensalah, président de la FMSAR