Dossier

Le nouveau rapport des jeunes à la religion


A découvrir dans ce dossier

Les impressions sont parfois trompeuses, et rien ne prouve que les jeunes soient plus croyants que les générations passées. Cependant, la foi des marocains n’a jamais été remise en cause, et qu’ils cherchent un nouveau sens à leur vie à la lumière d’un islam ravivé.

  • Les jeunes plus pratiquants et plus tolérants

A l’évidence, le retour du religieux touche toutes les générations et toutes les classes de la société marocaine. Les jeunes s’avèrent plus pratiquants que leurs aînés, mais aussi plus tolérants au regard des libertés individuelles de pratique religieuse.

  • Propagande: armes de diffusion massive

L’engouement actuel des jeunes pour la religion trouve-t-il ses fondements dans le champ médiatique, mondialisé? On peut se poser la question, quand on dénombre les nombreuses chaînes thématiques prêchant la bonne parole sur les ondes et autres supports visuels satellitaires. En fait, il devient difficile, quand on allume son téléviseur de ne pas tomber sur une prêche ou une émission sur tel ou tel aspect de la foi musulmane.

  • Fanatisme: les jeunes plus exposés

Les jeunes se tournent vers la religion, mais souvent, cette quête de sens dans un monde en perpétuelle transformation provoque l’insécurité. On cherche sa place dans le monde et dans la société moderne, et parfois cette recherche mène vers des dogmes immuables, pour préférer un mode de vie traditionnel pour certains, rétrograde pour d’autres.

  • “Les jeunes sont les nouveaux idéologues de l’islamisme politique”

Entretien avec ABDELHAKIM ABOULLOUZ, politologue et sociologue, chercheur au Centre Marocain de Sciences Sociales de Casablanca et au Centre Jacques Berques.

Extrait : « Il y a peu de recherches dans le domaine de la religiosité des jeunes au Maroc. Par contre, ce que l’on sait, c’est qu’en générale, et ce, au Maroc comme en Europe, la religiosité est différente de l’activisme politique. La religion serait avant tout un échappatoire aux problèmes de la vie quotidienne. »

Ce dossier sera disponible dans le Challenge #433, en vente dès lundi 22 juillet chez votre marchand de journaux.

 
Article précédent

Edito : Implacables réalités

Article suivant

"La diplomatie marocaine fait de l'Afrique une priorité stratégique"