Election

Le PAM en tête des élections communales et régionales


 

Le PAM a raflé la raflé la première position aux élections communales et régionales du 4 septembre avec 5.064 sièges. Le PJD arrive quant à lui en 2ème position avec 4.187 sièges.

Mustapha Bakkoury, qui a appelé vendredi 4  septembre à l’ouverture d’une enquête judiciaire sur les dysfonctionnements qui auraient entaché les élections communales et régionales, a de quoi être satisfait. Son parti, en l’occurrence le PAM, est arrivé en tête du scrutin. Avec 5.064 sièges, soit 20,77% des suffrages exprimés, le parti du tracteur a préservé sa position de leader dans les communes.

Le PJD arrive en 2ème position avec 4.187 sièges (17,17%), suivi de l’Istiqlal avec 3.924 sièges (16,09%), selon les résultats préliminaires rendus publics par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad. L’istiqlal est suivi du RNI qui a obtenu 3.343 sièges (13,71%). Les résultats classent le Mouvement populaire et l’USFP en 5ème et 6ème position avec respectivement 2.347 sièges, soit 9,62% du total et 2.008 sièges (8,23%).

Le PPS et l’Union constitutionnelle sont en queue de peloton avec respectivement 1.312 sièges (5,38 %) et 1.124 sièges (4,61%). 

Comme on s’y attendait le taux de participation  n’a pas augmenté. Il n’a pas dépassé la barre des 52,36% au niveau national, légèrement inférieur à celui des élections de 2009, qui avaient enregistré un taux de participation de 52,4 %

 
Article précédent

Quand les politiques votent

Article suivant

Le PJD met la main sur les principales régions