Politique

Le parti présidentiel français LREM crée deux nouveaux comités à Dakhla et Agadir

La République En Marche (LREM) annonce la création de deux comités à Dakhla et à Agadir. La genèse de ces deux comités est principalement le résultat du maillage du mouvement dans la circonscription du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest. Cette création dont le mouvement se réjouit, principalement à Dakhla, vient renforcer la présence de LREM auprès des français de cette zone.


Cette ouverture est considérée comme étant un pas vers l’ouverture d’un consulat français au Sahara marocain. Cet acte politique majeur engagé par le parti présidentiel français fait suite à de nombreux appels de personnalités politiques françaises incitant la France à emboîter le pas aux États-Unis pour reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara ; à l’image du député d’origine marocaine M’jid El Guerrab qui s’est dit, il y a plus d’un mois, favorable à l’ouverture d’un consulat français à Dakhla, dans le sud marocain.

Lire aussi | Sidi Bennour : l’AMSD célèbre la Journée Internationale du Sport

« Il y a des Français dans le Sud du Maroc, à Dakhla notamment, qui n’ont qu’une envie, c’est que la France ouvre un consulat qui leur facilitera l’ensemble des procédures administratives et leur évitera de se rendre à Agadir », avait souligné le député français. Selon Maghreb Intelligence, cette ouverture du comité à Dakhla est un bon premier pas pour l’ouverture d’un consulat dans cette zone.

 
Article précédent

Siemens Energy : Nadja Haakansson, nouvelle directrice générale pour l’Afrique

Article suivant

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du jeudi 8 avril 2021