Politique

Le Polisario essuie un nouveau revers

 Nouveau coup dur pour le Polisario. La Commission européenne n’envisage pas d’augmenter ses aides destinées aux populations des camps de Tindouf.
 
La commission européenne qui explique cette décision par l’absence d’un recensement des populations des camps, ne manque pas de rappeler l’existence de détournements massifs  de l’aide humanitaire par le Polisario.
Concrètement, les bailleurs de fonds et les acteurs humanitaires estiment à 90.000 le nombre de personnes vivant dans les camps.
L’aide humanitaire a quant à elle, atteint un montant total de 213 millions d’euros depuis 1993. L’aide a donc été accordée sur la base de chiffres erronés. Et il est juste impossible de se tromper. En effet, cette question de détournement a été soulevée par de nombreuses ONG et acteurs humanitaires, dont le Programme alimentaire mondiale (PAM). Ayant procédé à une mission d’inspection en Algérie, le PAM avait pointé du doigt plusieurs irrégularités dans l’acheminement de l’aide. Il avait d’ailleurs réduit cette contribution. Idem pour le HCR, qui en plus avait demandé aux autorités algériennes de procéder à un recensement des pensionnaires de Tindouf.
La commission européenne explique sa décision également par le contexte mondial actuel, marqué par la multiplication des crises et les contraintes financières. L’organe européen appelle à poursuivre toutes les démarches nécessaires pour parvenir à une « solution politique » à la question du Sahara.
Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Propriété industrielle : le Maroc et la France boostent leur coopération

Article suivant

Plus de 188.000 Marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne