Politique

Le PPS se félicite de la révision du système juridique encadrant les élections

Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a tenu sa réunion hebdomadaire le mardi 06 octobre 2020.


Au début de cette réunion, le Bureau a positivement enregistré la réaffirmation du Secrétaire général de l’ONU dans son récent rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, sur la nécessité de rechercher une solution politique qui doit être réaliste, pratique, durable et basée sur le consensus. C’est exactement ce qu’incarne l’initiative audacieuse et crédible d’autonomie, que la Royaume propose honnêtement et de bonne foi selon l’approche politique adoptée exclusivement par les Nations unies. Le Bureau politique affirme également que le règlement du différend fomenté du Sahara marocain n’aura lieu que selon la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara, ce qui constitue un consensus national stable.

Lire aussi | Une marocaine remporte le Prix Elève Ingénieure Maghreb 2020

Le Bureau a par la suite émis son appréciation des nouvelles mesures annoncées par la Commission de Veille Économique (CVE) lors de sa dernière réunion, liées au soutien de l’activité économique et la préservation des emplois au sein des secteurs fragiles et négativement impactés. Il demande une extension de ces mesures pour inclure tous les autres secteurs économiques qui ont été touchés à leur tour par la crise du Covid-19.

Lire aussi | Maroc : le GPPEM donne un avant-goût de l’événementiel à l’ère du Covid-19

Concernant la préparation des élections, il félicite l’approche participative adoptée en ce qui concerne la révision du système juridique encadrant les élections. Il appelle les partis nationaux à adopter un large consensus autour de ce système, en cherchant à trouver des formules communes sur les quelques points de discorde en suspens. À cet égard, le Parti du progrès et du socialisme exprime sa volonté à poursuivre ses efforts de conciliation afin de combler les divergences de vues et de soutenir le processus démocratique dans notre pays.

 
Article précédent

Casablanca : voici le prix des nouvelles toilettes publiques

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio