Aérien

Le premier 787-9 Dreamliner de Royal Air Maroc atterrit à Casablanca

Comme nous l’avions annoncé, l’avionneur américain Boeing a été livré ce 11 décembre 2018 à Seattle (État de Washington) le premier 787-9 Dreamliner commandé par Royal Air Maroc, à Abdelhamid Addou, PDG de la compagnie aérienne nationale qui a effectué le déplacement en compagnie de plusieurs autres responsables de RAM et de l’équipage chargé de son transfert au Maroc.


Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing, Abdelhamid Addou, PDG de la RAM et Kevin G. McAllister, PDG de Boeing Commercial Airplanes

 

Il s’agit du deuxième membre de cette famille d’avions très efficients à rejoindre la flotte de la compagnie aérienne nationale.

Un chapelet d’avantages

Pour célébrer sa réception, Royal Air Maroc a dévoilé une livrée spéciale, qui met à l’honneur la culture marocaine contemporaine.

Elle a également inauguré un nouvel aménagement intérieur conçu pour améliorer l’expérience en vol.

Les passagers de la classe Affaires disposeront de trois options de sièges, transformables en « full flat » (inclinables à plat) ou « full privacy », pour une intimité accrue.

Kevin G. McAllister, PDG de Boeing Commercial Airplanes, Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing et Abdelhamid Addou, PDG de la RAM

Autres avantages que tous les voyageurs à bord apprécieront, ce sont certainement les vastes hublots du Dreamliner, son altitude-cabine plus basse et sa technologie de réduction des turbulences. Avec ce nouvel avion plus spacieux et au rayon d’action supérieur, RAM pourra aussi accueillir une trentaine de passagers supplémentaires (soit 302 au total) sur une distance plus grande, pouvant atteindre 14.140 km.

Caroline Tourrier, directrice de communication Boeing France et Afrique du Nord, Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing et Rafik Lahlou

C’est dire que ces deux atouts aideront la compagnie nationale à poursuivre son développement international. Pour rappel, la compagnie aérienne nationale prévoit d’opérer ce Boeing 787-9 sur les lignes desservant Paris (Orly), New York et Sao Paulo au départ de Casablanca.

Abdelhamid Addou, PDG de la RAM, Kevin G. McAllister, PDG de Boeing Commercial Airplanes, Rafik Lahlou et Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing

En attendant, ce premier 787-9 Dreamliner a été convoyé par l’équipage chargé de son transfert au Maroc, accompagné des responsables de RAM et une délégation de journalistes marocains. Il a pris le départ à Seattle ce mardi 11 décembre 2018 dans la soirée pour se poser pour la première fois à l’aéroport Mohammed V à Casablanca le lendemain à 10 heures, soit 10 heures de vol.

Kevin G. McAllister, PDG de Boeing Commercial Airplanes, Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing et Abdelhamid Addou, PDG de la RAM et

« Nous sommes particulièrement heureux de recevoir aujourd’hui le premier 787-9 de notre compagnie, qui sera bientôt rejoint par trois autres aéronefs de la même famille. Le choix de cet avion s’inscrit dans la poursuite de notre stratégie d’expansion et de modernisation continue de notre flotte, cela intervient quelques jours seulement après l’annonce de l’invitation faite à Royal Air Maroc de rejoindre la plus prestigieuse Alliance Oneworld. Cela contribuera à renforcer davantage la position de leader sur le continent, pour notre pays et Royal Air Maroc », a déclaré Abdelhamid Addou.

Abdelhamid Addou, PDG de la RAM, Kevin G. McAllister, PDG de Boeing Commercial Airplanes, Rafik Lahlou et Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes et du marketing de Boeing

Un vent de modernisation de la flotte

Et ce n’est pas fini : avant la fin de ce mois de décembre, une équipe de la compagnie nationale reviendra à Seattle pour se faire livrer un premier 737 MAX, la version la plus récente et la plus efficiente du Boeing 737.

L’équipage du premier vol RAM du Boeing 787-9 (Seattle-Casablanca)

Il faut souligner que RAM entame ainsi la modernisation de sa flotte d’avions monocouloir en prenant livraison de son premier 737 MAX parmi les quatre qu’elle a commandés.

Lire aussi https://www.challenge.ma/royal-air-maroc-devient-membre-officiel-de-lalliance-oneworld-101790/

Cet avion rejoindra une flotte qui compte déjà plus de 60 avions Boeing. Logique donc que la RAM ait confié à la division Boeing Services Globaux (BGS) l’amélioration de ses opérations avec des offres telles que le Software Distribution Manager, une solution basée sur le cloud qui assure l’échange sécurisé des données opérationnelles transmises et reçues par l’avion au sol.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Fusillade à Strasbourg : deux morts et onze blessés

Article suivant

Il fait l’actu : Khalid Boudali, président de Clé de la paix pour le développement et la solidarité