Médias

Le projet de loi sur le statut des journalistes adopté en Conseil de gouvernement


Cette fois, c’est fait : le projet de loi «89-13», portant statut des journalistes professionnels dans sa nouvelle version, a été adopté hier lundi en Conseil du gouvernement, réuni à Rabat sous la présidence d’Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement.

Présenté par le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, le projet de loi portant statut des journalistes professionnels dans sa nouvelle version constitue, de l’avis général des observateurs, un ambitieux chantier de réforme qui a fait l’objet d’un dialogue depuis près d’une décennie. C’est ce qu’a indiqué M. El Khalfi lors du point de presse organisé à l’issue du Conseil, en précisant que ce projet vise à introduire un certain nombre d’amendements profonds au texte initial, adopté depuis plus de vingt ans.

Il faut rappeler que cette réforme consacre, entre autres, le principe d’autonomie du journaliste, et ce en conférant l’octroi de la carte de presse et du droit d’accès à la profession à des professionnels à travers le Conseil national de la presse en sa qualité d’instance élue par les journalistes et les éditeurs, dédiée exclusivement à l’octroi des cartes de presse et la réglementation de la profession, a souligné le ministre de la Communication.

Le projet définit, par ailleurs, les règles d’accès aux métiers de la presse, conditionné pour la première fois par une formation universitaire, outre les conditions déontologiques et professionnelles dont la détermination a été confiée au Conseil national de la presse.

Le projet, il faut le rappeler aussi, fournit aux journalistes professionnels les garanties nécessaires pour exercer leur métier dans un cadre qui préserve leur dignité et leurs droits et organise leurs relations avec les éditeurs tout en instituant leur protection juridique en la matière.

 
Article précédent

Appui financier de l’UE à la création de trois instituts de formation

Article suivant

Le Maroc candidat au Salon des inventions «Geneva» 2015