Mines

Le projet d’étain d’Achmmach plombe la SFI

Les investissements de la Banque mondiale se succèdent au Maroc mais ne se ressemblent pas. En effet, près de deux ans après avoir réalisé un retour sur investissement à faire saliver les limiers de Wall Street, en cédant sa participation de 18,75% dans Saham Finances (holding qui contrôle Saham Assurances) au géant sud-africain Sanlam à plus de deux milliards de DH (soit plus que le double de sa mise initiale déboursée trois ans à peine auparavant !), la Société Financière Internationale (SFI) se désengage de Kasbah Ressources Limited (KRL) dans des conditions très peu favorables.


Ainsi, la filiale de la Banque mondiale qui avait injecté, en 2010, plus de 9 millions de dollars dans le capital de KRL pour soutenir le développement de son méga projet minier d’Achmmach (principal actif de KRL qui ne détient, d’ailleurs, que des permis d’exploitation miniers au Maroc), vient de sortir par la petite porte… en cramant au passage plus de 50% de son investissement initial. Avec un cours de l’action Kasbah Ressources Limited à la bourse de Sydney qui a entamé une descente aux enfers depuis le printemps 2012 pour ne plus s’en remettre, la SFI n’a eu d’autres choix que d’essuyer une perte colossale en cédant ses titres KRL à un prix unitaire à 0,015 dollar australien (0,11 DH) contre un cours aux alentours entre 0,1 et 0,2 dollar sept ans plus tôt.

Il faut dire que le retard dans la finalisation des études et le lancement des constructions de la mine d’Achmmach, dont les réserves de minerai estimées à 9,2 millions de tonnes à 0,77% (soit 71.300 tonnes de métal pur) la place virtuellement parmi le top 10 des mines d’étain au niveau mondial, a sévèrement pénalisé la capitalisation de KRL qui tourne actuellement à peine aux alentours de 13,6 millions de dollars australiens (un peu moins que 100 millions de DH). Un tel échec a également coûté sa place le mois dernier à tout le management et à l’ensemble des administrateurs de KRL et ses filiales !

 
Article précédent

Radius met en place Casa Smart Moov

Article suivant

Il fait l’actu : Mohamed Abdennabaoui, nouveau président du parquet général