Enseignement

Le Roi a inauguré l’École Mohammed VI de Formation dans les métiers du BTP

Le Roi Mohammed VI a inauguré hier 27 janvier, l’École Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics, dans la Commune Mzamza Al Janoubia (Province de Settat).


Ce établissement (EMFMBTP) qui a mobilisé un investissement de 312,5 millions de DH, est le premier du genre en Afrique et dans le monde arabe. Érigé sur un terrain de 84 ha, dont 20.000 m2 couverts, il vient accompagner l’essor que connaît le secteur du BTP au Maroc. D’une offre globale de plus de 2000 places pédagogiques, l’établissement assure la formation dans 21 filières liées aux métiers du BTP et de la maintenance des engins lourds et industriels et ouvertes sur différents niveaux.

L’école est dotée d’équipements de pointe et de ressources humaines hautement qualifiées, elle constitue également une plateforme de formation continue et de perfectionnement pour les salariés du secteur. De plus, elle abrite une « Académie gros engins et véhicules commerciaux (AGEVEC) », fruit d’un partenariat public-privé: l’OFPPT, la Fondation OCP, l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), l’USAID, l’Agence française de développement et le Groupe Volvo. Ce Centre d’excellence, d’une capacité d’accueil de quelque 150 stagiaires, dont une trentaine originaires de pays d’Afrique subsaharienne, est doté d’équipements, dernière génération, pour assurer des programmes de formation en phase et au diapason des besoins des métiers de la maintenance des engins lourds et industriels.

Ainsi, la réalisation de cette école a nécessité un investissement global de 312,5 millions DH, dont essentiellement 145,65 millions DH pour les études et la construction, 78,69 millions DH pour les équipements, 10,94 millions DH pour l’assistance technique et 72,22 millions DH pour la création de l’Académie AGEVEC. En termes d’équipements, l’école a bénéficié d’un don en fourniture de complément d’équipements, d’une valeur de 20 millions de DH, émanant du gouvernement chinois.

 
Article précédent

Un Fonds de Garantie pour accélérer la cadence de réalisation du produit balnéaire

Article suivant

Pompéi renaît de ses cendres