Actualités

Le Royaume futur leader numérique d’Afrique


Dans un rapport consacré à l’utilisation d’Internet en Afrique, publié le 20 novembre 2013, le cabinet de conseil McKinsey Global estime que la contribution d’internet au PIB annuel de l’Afrique pourrait passer de 18 milliards de dollars aujourd’hui à 300 milliards de dollars en 2025. Pourtant, tous les pays n’abordent pas la vague numérique de la même façon, ni avec le même enthousiasme. Ainsi, le Maroc, aux cotés de l’Afrique du Sud, occupe le statut de « follower » en raison de la part relativement moins importante, comparée aux leaders actuels le Kenya et le Sénégal, accordée par l’État à la stratégie NTIC. Ceci dit, selon l’étude, avec le taux de pénétration d’Internet le plus élevé en Afrique et porté par l’externalisation des processus métiers, le Maroc est sur la bonne voie pour devenir le leader numérique du continent. 

 

 
Article précédent

Le transbordement dope encore et toujours l'activité portuaire

Article suivant

Le Grand Stade de Casablanca relancé en 2014