ExpositionFlash-eco

Le Salon national de l’économie sociale et solidaire table sur 200.000 visiteurs

Le Salon national de l’économie sociale et solidaire a ouvert ses portes vendredi à Agadir, en présence du chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani, et du ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohammed Sajid, avec la participation de plus de 600 coopératives et 40 exposants internationaux.


Étalé sur une superficie de près de 12.000 m2 à la place Al Amal, au cœur de la capitale du Souss, le Salon, qui en est à sa 7ème édition, se tient sous le thème de « l’ESS, défi à relever pour un développement territorial inclusif ». Il connaît une présence importante aussi des partenaires du secteur, particulièrement les banques.

Le chef du gouvernement a souligné l’importance de ce rendez-vous qui se tient pour la première fois à Agadir « dans un hommage à la région du Souss, à son apport dans l’économie sociale, à ses coopératives ainsi qu’à ses valeurs ancestrales reconnues de solidarité et d’entraide ».

Le Salon s’inscrit, a-t-il ajouté, dans le cadre de la valorisation des produits de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire qui concernent de larges franges de la société marocaine et revêtent une grande valeur historique, artistique, culturelle, civilisationnelle et matérielle. « Avec 600 exposants, ce Salon de grande envergue témoigne de la vigueur du secteur de l’économie sociale et solidaire », s’est félicité Saâdeddine El Otmani.

Abondant dans le même sens, Mohammed Sajid a indiqué que la tenue de cette manifestation à Agadir est un hymne aux valeurs et aux principes de solidarité et au dynamisme des coopératives et associations de la région Souss-Massa, ajoutant que le Salon se délocalisera, dans ses prochaines éditions, dans d’autres régions du royaume qui connaissent un même essor de l’économie sociale et solidaire, une branche de l’économie devenue un pilier important du tissu socio-économique de nombreux pays du monde.

Au Maroc, ce secteur connaît une dynamique soutenue dans les différentes régions comme en témoignent le soutien accordé au développement des coopératives et à la création d’activités économiques et sociales génératrices de revenus, a relevé le ministre

Durant cet événement qui s’étend jusqu’au 18 novembre, les organisateurs tablent sur une affluence de 200.000 visiteurs parmi les professionnels, les étudiants, les touristes ainsi que des particuliers à la découverte du secteur.

Un programme riche et varié est proposé à cet effet axé sur des animations culturelles et folkloriques, des visites de solidarité de la part des représentants des différentes régions, ainsi que des ateliers de formation sur la gouvernance, la sécurité sanitaire, le renforcement des compétences et le leadership des acteurs du secteur.

Le but étant d’assurer une gestion efficace de leurs entreprises et de moderniser leurs techniques de marketing et de commercialisation aux niveaux national et international.

En parallèle, des journées d’étude animées par des experts et des spécialistes de l’économie sociale et solidaire de divers horizons sont au programme, autour de thématiques relatives au rôle de la formation et de la recherche comme leviers de l’innovation sociale et entrepreneuriale parmi les jeunes, au marketing électronique au service de l’économie sociale, à l’appui financier des groupes de solidarité, à l’intelligence collective de l’ESS et au rôle de la culture et de l’art dans la promotion des valeurs de l’économie sociale et solidaire.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Škoda introduit le Karoq au Maroc

Article suivant

Africa Investment Forum : la CGEM se positionne sur le marché africain