AérospaceFlash-eco

Le satellite Mohammed VI-B en orbite

Une fusée Vega a lancé dans la nuit de mardi à mercredi, depuis Kourou en Guyane, le deuxième satellite d’observation de la Terre Mohammed VI-B pour le compte du Royaume du Maroc.


Il s’agit du 13ème lancement via une fusée Vega opéré par Arianespace, société française chargée de la commercialisation et de l’exploitation des systèmes de lancement spatiaux, depuis le Centre spatial guyanais.

Le décollage s’est effectué à 22h42 heure de Kourou (01h42 GMT le mercredi, 02h42 heure du Maroc). La mission durera environ 55 minutes du décollage à la séparation du satellite.

Le satellite Mohammed VI-B, qui pesait au moment du décollage approximativement 1 184 kg (1 108 kg sans la charge), servira notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral, a indiqué Arianespace.

Il rejoindra dans l’espace son binôme le satellite Mohammed VI-A, également lancé par Arianespace, le 7 novembre 2017 en utilisant un véhicule Vega.

Le satellite a été réalisé par le consortium Thales Alenia Space et Airbus pour le Royaume du Maroc.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Projet de Loi de finances 2019 : ce qu’il faut connaître sur l’IS

Article suivant

Emprunt obligataire : Al Omrane réussit la première émission au Maroc