AfriqueLogistique

Le savoir-faire de SNTL Group mis à disposition du Rwanda

Toujours en marge de la visite royale au Rwanda, les opérateurs marocains enchainent les conventions de partenariats avec leur homologue rwandais. Ainsi, Mohamed Ben Ouda, Directeur Général de SNTL Group, a signé deux mémorandums d’entente avec Rwanda Development Board (RDB).


Le premier porte sur l’établissement de l’Institut Africain de Technologie. Cet accord ambitionne de contribuer au succès de la vision de développement stratégique du Rwanda, dont l’un des piliers repose sur le développement technologique afin d’attirer les talents et de faire du pays la Silicon Valley de l’Afrique de l’Est. Objectif : contribuer à construire des Supply Chain résilientes et performantes, à l’instar de Tamayuz Supply Chain inauguré en 2015,  par l’innovation technologique, le conseil et la certification. L’Institut Africain de Technologie sera ainsi un établissement de formation et de recherche hautement qualifié, en phase avec les ambitions de la jeunesse africaine, dont les contenus d’enseignement s’articuleront autour de plusieurs piliers des chaînes de valeur du futur, soit Green Supply Chain & Energies Renouvelables, Mobilité Durable & Méga-cités, Rêve Africain, Supply Chain & Industrie 4.0, Marchés à Croissance Rapide et Supply Chain Finance.

Le second mémorandum vise à développer des zones économiques au Rwanda. SNTL Group s’appuiera sur ses partenaires chinois tels que Clevy China et China Harbour Engineering Company Ltd, ainsi que ses partenaires marocains spécialisés dans les chantiers d’infrastructures afin de booster les investissements au pays des mille collines. A ce titre, SNTL Group s’emploie à promouvoir le potentiel économique du Rwanda auprès des investisseurs marocains et internationaux. En outre, le groupe mettra à disposition du Rwanda son savoir-faire, en termes d’implémentation de zones industrielles, acquis grâce à la mise en place de nombreux chantiers d’envergure par ses filiales d’infrastructures logistiques et de mobilité urbaine LOGDEV et LOGDEV Africa.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Les lentilles au menu d'un Conseil de gouvernement

Article suivant

COP 22 : OCP Policy Center et le CARLAC discutent les énergies renouvelables