Textile

Le secteur en perte de vitesse 


Les exportations du secteur affichent un recul de 6 % à fin octobre par rapport à la même période de l’année dernière. Les industriels expliquent cette tendance baissière par la situation des marchés et les nombreux jours fériés de ces deux derniers mois.

Les exportations dans le textile ont maintenu leur régression, selon l’Office des changes, qui a récemment publié les résultats préliminaires des dix premiers mois de 2013. « Les écoulements en valeur du secteur du textile à l’étranger ont maintenu leur régression à fin octobre à -6% sur une année glissante, au même niveau du mois précédent », a indiqué l’office, ajoutant que c’est la maille qui a vraiment été touchée puisque ses exportations ont reculé de 12,3% . Selon l’Office des changes, la filière confection évolue aussi dans le rouge mais contient sa baisse à -3,2% sur la même période. Au total, la valeur des exportations du secteur au courant de ces dix derniers mois s’est établie à 24,254 milliards de DH contre 25,605 milliards de DH durant la même période de 2012. «Il est vrai que nous avons enregistré une baisse en septembre et octobre. Cette tendance baissière est due à la situation des marchés. Il faut également souligner qu’il y a eu beaucoup de jours fériés ces deux derniers mois, qui ont eu un impact sur le secteur», a, pour sa part, expliqué Mohamed Tazi, le directeur général de l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH). Toutefois, le Maroc pourrait saisir l’opportunité, suite à l’annonce, la semaine dernière, du relèvement à 77% du salaire minimum dans le textile au Bangladesh par le patronat de ce pays, deuxième exportateur mondial de textile, pour convaincre certains grands donneurs d’ordre de leur transférer une partie ou davantage de commandes de sous-traitance. 

 
Article précédent

La baisse devrait se poursuivre

Article suivant

BMCE Bank se renforce en Tunisie