Immobilier commercial

Le sud-africain PIC prend une participation dans Aradei Capital

Le développement de Aradei Capital séduit de nouveaux investisseurs. La foncière marocaine  accueille en effet un nouvel investisseur dans son tour de table.


 Il s’agit de PIC (Public Investment Corporation) qui investit 50 millions de dollars pour une participation de 13% dans Aradei Capital, pour le compte du fonds de retraite sud-africain Government Employees Pension Fund (GEPF). Soulignons que cette transaction permet à la foncière marocaine de diversifier son tour de table et d’accueillir un actionnaire international de référence aux côtés du Groupe Label’Vie (LBV), de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) et d’autres groupes prestigieux tels que Sanam Holding et Best Financière.

Le top management souligne qu’Aradei Capital ambitionne de se positionner en tant que foncière leader dans l’immobilier commercial, un secteur stimulé par l’émergence des véhicules OPCI favorisés par le nouveau cadre légal. « Nous sommes fiers d’accueillir GEPF dans notre actionnariat et nous nous réjouissons d’un partenariat à long terme. Cette augmentation de capital est clé pour financer notre plan de développement. À la sortie de cette crise, nous anticipons une mutation des standards de l’immobilier commercial, qui sera probablement un moteur de croissance pour notre activité », a précisé Nawfal Bendefa, PDG d’Aradei Capital.

Lire aussi | Agriculture: les exportations de primeurs en hausse de 8%

Notons que cette opération est une transaction mixte d’augmentation de capital et d’acquisition d’actions auprès de la BERD. « Notre investissement dans Aradei Capital démontre notre stratégie au Maroc pour promouvoir des financements innovants et le développement des marchés de capitaux. La BERD a soutenu la bonne gouvernance et la croissance de la société, qui a attiré un investisseur international de renom tel que PIC », a, pour sa part, souligné Marie Alexandra Veilleux-Laborie, Directrice Maroc de la BERD. De son côté, Vuyani Hako, le PDG par intérim de PIC, a assuré que Aradei Capital a l’expertise que PIC recherche au Maroc.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le Maroc est le pays de l'Afrique du Nord qui "maîtrise le mieux le coronavirus"

Article suivant

Relance économique : Hseven veut accompagner plus de 70 startups