Flash-ecoIT

Le Technopark de Tanger ambitionne de doubler son nombre d’entreprises

Faire du Tanger un hub du digital, des énergies renouvelables et des industries créatives. Tel est l’ambition du Technopark de Tanger, une zone technologique qui dispose d’une capacité d’accueil de plus de 100 entreprises avec un loyer attractif pour les startups à 50 DH le m2. Une ambition qui profite déjà de la dynamique régionale du Nord grâce à son attractivité pour l’industrie automobile et la logistique.


« Deux ans après son ouverture, le Technopark de Tanger, héberge, aujourd’hui, plus de 50 entreprises qui opèrent dans le domaine de l’innovation et le numérique. D’ici fin 2018, nous pouvons accueillir 100 startups, PME et grandes entreprises », promet Lamiae Benmakhlouf, directrice générale de la société de gestion du Technopark, MITC.

Capitalisant sur le retour d’expérience des Technoparks de Casablanca et Rabat, la société de gestion ambitionne développer graduellement à Tanger un écosystème digital qui profite de la dynamique sectorielle de l’industrie automobile et logistique. Outre la mise à disposition des porteurs de projets des bureaux intelligents à un tarif compétitif et une salle de conférence avec une capacité d’accueil de 200 personnes, le Technopark de Tanger les accompagne au niveau de la formation et du networking avec son réseau de partenaires (AFEM, Réseau Entreprendre Maroc, Maroc Numeric Fund, CJD, Injaz Al-Maghrib).

Parallèlement à l’offre de locaux aménagés et plugin play, le Technopark de Tanger s’est doté de services de proximité pour faciliter la vie aux entrepreneurs et leurs salariés. Il s’agit d’une agence bancaire, d’un espace Cafétéria, d’un magasin de fournitures bureautiques, des salles de réunions et de formation et d’un parking sécurisé. « Pour s’y installer et bénéficier du tarif préférentiel de 50 DH le m2, il suffit que l’entreprise opère dans les secteurs du digital, des énergies renouvelables et des industries créatives et avoir moins de deux ans d’existence », rappelle, Lamia Benmakhlouf.

Dans une perspective de soutien de la dynamique entrepreneuriale de la région, le Technopark a lancé, également, un espace de « Coworking ». Baptisé « Work in Tanger », cet espace smart est accessible aux auto-entrepreneurs et aux porteurs de projets à des tarifs accessibles et préférentiels. En outre, pour promouvoir la culture digitale auprès des jeunes, le Technopark en collaboration avec « Active Labs » a lancé un espace de formation dédié aux enfants de 7 à 14 ans pour les initier au codage, à la robotique et l’impression 3D.

À noter qu’avec le renforcement de son offre sur Tanger, le Technopark atteindra d’ici fin 2018 plus de 320 entreprises hébergées opérant dans le domaine du digital dont plus de 200 à Casablanca. En outre, dans le cadre de sa feuille de route de duplication régionale, le Technopark s’apprête à ouvrir une quatrième zone à Agadir. L’entreprise de gestion MITC est en pourparlers pour l’ouverture d’autres zones technologiques notamment à Oujda, Mohammedia, Fès et Tétouan.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le choix pour 2026 sera politique

Article suivant

Jumia a doublé son chiffre d’affaires au Maroc