Santé

Test PCR. Le prix bientôt fixé à 400 DH

Le test PCR va désormais intégrer la liste des biens et services dont le prix sera fixé par l’administration. Le gouvernement, après plusieurs mois de tergiversations, a décidé de fixer le tarif national de référence des tests PCR diagnostiquant la Covid-19, à 400 DH au lieu de 600 à 800 DH.


Bientôt une offre unifiée et plus accessible pour les tests PCR.  Après la réunion de la Commission, présidée la semaine dernière par le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun et composée des représentants de la Santé, de l’Intérieur, du Commerce et de l’industrie, et de l’Agriculture, une autre commission regroupant les représentants  du ministère des Finances, de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), du Secrétariat général du gouvernement, du ministère de la Santé, de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM),  du Conseil de la concurrence, des  biologistes et de l’administration des Douanes, a tenu une réunion le vendredi 3 septembre.

Lire aussi | 12-17 ans. Voici la liste des vaccinodromes

Cette dernière, a pris la décision non seulement d’unifier les tarifs des tests PCR auprès des laboratoires du secteur privé mais de procéder à une baisse de prix.

Un arrêté du Département de Benchaaboun fixera le tarif national de référence des tests PCR (classique) diagnostiquant la Covid-19, à 400 DH contre 600 à 800 DH actuellement en vigueur dans les laboratoires privés.

Quant aux prix du test PCR rapide, du test antigénique et du test sérologique, ils ont été fixés respectivement à 600 DH, 200 DH et 120 DH. Si jusque-là, les tests PCR ne sont pas pris en charge par les organismes de prévoyance sociale (CNSS et CNOPS), l’arrêté devrait ouvrir la voie à la remboursabilité, en se basant à la nouvelle grille tarifaire.

Lire aussi | Coronavirus. Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau variant « Mu »

 
Article précédent

Guinée. Des militaires tentent de s’emparer du pouvoir

Article suivant

Badr Hari perd par KO [Vidéo]