Flash-eco

Le think tank de l’OCP évalue le marché mondial du travail

A l’occasion de la publication de la première édition trimestrielle du Rapport International sur l’Emploi, offrant une analyse des conditions du marché du travail depuis la fin de la récession mondiale de 2008-09 pour les économies du G20 et le fruit d’une collaboration entre le Fonds Monétaire International (FMI), The Economist Intelligence Unit (EIU) et OCP Policy Center, une présentation a récemment eu lieu dans les locaux du Think Tank à Rabat afin de discuter des principaux résultats et perspectives de ce travail de recherche. Ce dernier présente d’ailleurs sur une base expérimentale un nouveau baromètre de l’emploi, l’indice mondial pour l’emploi (Global Jobs Index), qui offre des estimations trimestrielles de l’emploi mondial. Il fournit également des prévisions du PIB et de l’emploi par le FMI, l’EIU et l’Organisation Internationale du Travail, afin de stimuler la discussion et le débat autour de la question. Des éditions futures serviront à élargir cette analyse, et à éclairer les composantes d’un marché mondial du travail qui s’améliore, mais pas assez rapidement pour absorber les dizaines de millions de demandes d’emploi. Plus concrètement, le rapport, qui sera bientôt étendu aux économies émergentes, met en évidence le fait que le marché mondial du travail s’est amélioré au cours des dernières années, avec un taux de chômage revenu à son niveau d’avant-crise financière, soit 5,6%. Cette évolution favorable devrait concerner également le Maroc, comme en attestent les prévisions récentes du FMI, qui tablent sur un taux de chômage en repli à 9% en 2015. Néanmoins, la croissance mondiale de l’emploi reste fragile et de nombreux pays, y compris le Maroc, devront veiller à ce que la croissance économique se traduise par la création d’emplois. En effet, au Maroc, 1 point de croissance du PIB créerait 27 000 emplois sur la base de données historiques.


Retrouvez ici le rapport en question.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Global MetroMonitor : Le Maroc classé 107 ème

Article suivant

Et c'est reparti pour le programme "Meilleurs employeurs au Maroc" !