Ferroviaire

Le train à petit prix chez l’ONCF

Pour acheter un billet d’avion, des éléments relatifs à la date d’achat, au quota des billets disponibles ou au taux de remplissage entrent en jeu. Désormais, il en sera de même pour les billets de train au Maroc.

 
 
L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) va adopter une nouvelle politique tarifaire, d’ici à la fin de l’année. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre de l’Equipement et du Transport, Aziz Rabbah, à «Challenge.ma». En effet, le ministère de l’Equipement et du transport et l’ONCF travaillent actuellement sur un nouveau système de tarification. «Un système équitable», insiste Aziz Rabbah qui affirme que «l’idée est d’encourager les Marocains à emprunter ce moyen de transport». Mais pas seulement ! Le système, qui devrait être mis en place avant la fin de l’année en cours, a pour ambition d’assurer plus de confort aux usagers, selon le ministre qui se dit conscient de la surcharge qui caractérise aujourd’hui les trains et ainsi que des retards à répétition.
 
Il faut noter que pendant les heures de pointes, certaines lignes sont très prisées tandis que d’autres plages horaires sont marquées par le phénomène inverse. Le système devrait permettre de changer la donne. «Nous souhaitons établir un système permettant de faire en sorte que les trains soient remplis de manière équitable», confie Aziz Rabbah à «Challenge.ma». En gros donc, cela signifie que sur un même trajet, les tarifs pourraient ne pas être les mêmes et ainsi varier en fonction notamment du taux de remplissage et des horaires au moment de l’achat du billet.
 
A préciser que ce système s’inscrit dans la nouvelle politique initiée par l’ONCF. Rappelons que l’opérateur ferroviaire a lancé en avril 2015 la billetterie en ligne permettant de se procurer des billets de train sur internet sur «ONCF-voyages.ma», et ce aux mêmes tarifs que dans les gares.
 
Article précédent

Starwood Hotels & Resorts : Sept nouveaux projets hôteliers en Afrique

Article suivant

La CGEM fait peau neuve