Distribution

Le tunisien Sancella reprend en direct la distribution de ses produits d’hygiène au Maroc


Près de dix ans après le lancement de ses activités au Maroc, le tunisien Sancella, connu pour ses produits d’hygiène pour bébés et adultes, notamment sa marque phare Peau Douce, change de fusil d’épaule en matière de distribution. En effet, Challenge a appris que ce groupe basé à Tunis et qui exporte vers une douzaine de pays africains, vient de rompre avec son partenaire marocain LINT Dist qui jouissait jusqu’en 2015, de l’exclusivité de distribution des marques de Sancella (Peau douce, Nana, Top, Tork et Tena) au Maroc. Il faut dire, que contrairement à sa forte position sur son marché domestique (leader sur le segment des couches pour adultes et deuxième sur celui des couches pour bébés), Sancella arrive difficilement à se frayer une place au soleil sur le marché marocain, notamment sur le segment des couches pour bébés où la marque Peau Douce arrive difficilement à talonner le top 5 loin derrière le duo de tête Pampers (du groupe américain Procter &Gamble) et Dalaa (du groupe marocain éponyme qui a connu une ascension fulgurante ces dernières années) et juste après, les challengers que sont Huggies, Baby Fine et Winnie. Aussi, le management de Sancella compte-il reprendre en main la distribution de ses produits dans un marché marocain des couches (tous segments confondus) des plus dynamiques qui totalise plus de 2,5 Mrds de DH avec une progression annuelle estimée à 7,5%. D’ores et déjà, une task force est à l’œuvre pour mettre en place toute l’infrastructure logistique et humaine et opérer les recrutements nécessaires de commerciaux et de markéticiens, afin que l’entité Marocaine soit totalement opérationnelle au printemps 2016. Rappelons, que Sancella est une joint-venture entre le tunisien SOTUPA et le Suédois SCA. Le groupe compte trois usines au Maghreb (2 en Tunisie et une en Algérie) et emploie 1200 personnes à travers l’Afrique. En 2014, son chiffre d’affaires consolidé a dépassé les 200 millions de dinars (plus de 1 Mrd de DH).

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le Congo veut séduire les investisseurs marocains

Article suivant

General Electric assurera la maintenance des Boeings de la RAM