Restauration

Le turc BOOST Coffee débarque au Maroc

Le Maroc devient-il une terre de prédilection des chaines turques de restauration ?


Après le réseau Espressolab qui est à son deuxième café à Casablanca en quelques mois et qui s’apprête à ouvrir plusieurs autres points de vente à travers le Maroc, c’est au tour de Boost Coffee, une autre chaîne de cafés dits de troisième vague, de planter son étendard à la capitale économique du pays.

Lire aussi | Said Guemra : « 52% de notre consommation électrique ne sera pas renouvelable en 2030 ! »

Aussi, cette enseigne dont le démarrage remonte à 2014 dans la ville turque d’Izmir, a choisi le Maroc comme premier pays de sa conquête de l’international et ce, contrairement à son concurrent Espressolab qui a entamé son internationalisation par l’Europe de l’Est et le Moyen Orient, avant de jeter son dévolu sur notre pays. Selon des sources bien informées, Boost Coffee compte atteindre rapidement une taille de 10 points de vente au Maroc, vu le potentiel que recèle notre pays en matière de consommation de cafés haut de gamme et l’engouement des consommateurs marocains pour les espaces de restauration moderne et chaleureux à la fois, où l’expérience client authentique l’emporte sur le seul besoin de la consommation ou même le loisir d’une sortie dehors. Un objectif qui hisserait le Maroc au même rang que le pays originel, la Turquie, en termes de taille de réseaux.

Lire aussi | Lamia Housni : «Nous avons mobilisé la plateforme d’Innovation et de l’Entrepreneuriat, afin de créer un véritable parcours d’expérimentation»

Au demeurant, la concurrence turque s’organise face aux autres marques de cafés premium déjà présentes au Maroc comme l’américain Starbucks (dont la master franchise marocaine vient de passer récemment dans le giron de Nestlé Maroc) et le japonais Arabica.

 
Article précédent

Chefchaouen. Un incendie ayant déjà ravagé près de 725 hectares de massifs forestiers

Article suivant

Vaccin AstraZeneca. La 2ème dose doit être prise avant le 28 août