Pandémie

Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce jeudi 9 avril

La contamination au coronavirus (Covid-19) prend de l’ampleur dans le monde amenant avec elle de nombreuses fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux. Challenge fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.


-SM le Roi, Amir Al Mouminine, décide d’exonérer des droits de bail les locataires des locaux des Habous consacrés au commerce, aux métiers, aux services et à l’habitation durant la période de confinement. VRAI

-Les masques faciaux, dont les médicaux plats, les N95, peuvent être réutilisés. FAUX

-71 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 1346 le nombre total des cas de contamination. VRAI Décès d’un enfant atteint du nouveau coronavirus (Covid-19) à Marrakech. FAUX

-La commune de Tétouan a décidé l’arrêt définitif de l’utilisation du support papier et le passage à la numérisation de ses services et prestations au profit des usagers. VRAI

-Le Maroc se place en tête du classement des 10 pays les plus sûrs face à la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19). FAUX

-L’hôpital militaire d’instruction Mohammed V à Rabat s’est mobilisé pour renforcer les structures hospitalières dédiées à la lutte contre la propagation du Covid-19. VRAI

-Les éléments du service préfectoral de sûreté à Marrakech ont démantelé, en période de l’état d’urgence sanitaire, un réseau criminel ciblant des cadres médicaux et infirmiers à leur sortie de leur lieu de travail, en optant pour un modus operandi criminel consistant à porter des masques de protection et des lunettes pour ne pas être identifiés. FAUX

-Les employeurs et les unités industrielles et de production doivent fournir des masques de protection aux travailleurs. VRAI

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

-La polyclinique Ziraoui de la CNSS a été mise à la disposition des autorités publiques de Casablanca dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. VRAI

-Les autorités espagnoles ont réquisitionné des médicaments exportés vers le Maroc. FAUX

-Des cliniques privées à Marrakech ont décidé de mettre leurs établissements à la disposition de la direction régionale de la santé de la région Marrakech-Safi, en vue d’accueillir les cas urgents non infectés par le nouveau Covid-19. VRAI

 
Article précédent

Marrakech : Des cliniques privées prennent en charge les cas urgents non infectés par le coronavirus

Article suivant

L'Espagne dément avoir réquisitionné des médicaments destinés au Maroc