Pandémie

Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce mercredi 15 avril

La contamination au coronavirus (Covid-19) prend de l’ampleur dans le monde amenant avec elle de nombreuses fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.


– Mise en quarantaine et fermeture de locaux et de commissariats relevant de la sûreté nationale. FAUX

– 100 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 1.988 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– Un document, publié sur les réseaux sociaux, détaille les secteurs qui pourront reprendre leur activité à partir du 21 avril prochain. FAUX

– La réalisation des tests de dépistage de Covid-19 sera diversifiée et étendue dans le cadre d’une stratégie de la préparation du déconfinement et de la réduction du délai d’attente des résultats des analyses. VRAI

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

– Les fonctionnaires et les employés des établissements publics contribueront au profit du Fonds spécial dédié à la gestion de Covid-19, à hauteur de trois jours de salaire étalés sur trois mois. VRAI

– Lancement d’une plateforme électronique pour l’accompagnement psychologique des fonctionnaires et des pensionnaires des prisons. VRAI

– Les délais des déclarations de revenus pour les personnes physiques reportés au 30 juin. VRAI

– Le port correct du masque de protection ne garantit pas une protection totale contre le virus de coronavirus, mais contribue à limiter sa propagation d’un individu à un autre. VRAI

– 39 cas ont été confirmés dans les rangs des fonctionnaires de police au niveau national, depuis le début de la pandémie du coronavirus au Maroc. VRAI

– Mise en place d’une série de mesures visant à éviter aux entreprises titulaires de marchés publics de supporter des pénalités pour des retards d’exécution qui ne leur sont pas imputables. VRAI.

 
Article précédent

Karim Debbar : "Le confinement a eu des effets sur notre niveau de commandes"

Article suivant

Coronavirus : l’initiative d’un collectif en faveur de l’enseignement