Pandémie

Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce vendredi 17 avril

La contamination au coronavirus (Covid-19) prend de l’ampleur dans le monde amenant avec elle de nombreuses fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.


– Les autorités marocaines vont procéder au dé-confinement des régions qui n’ont enregistré aucun cas de contamination. FAUX

– Un total de 245 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 2.528 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– Des indemnités seront versées aux Subsahariens résidant au Maroc via les agences de Barid bank. FAUX

– Les opérations sécuritaires menées pour imposer l’état d’urgence sanitaire, décrété pour enrayer le Covid-19, ont permis l’interpellation, au cours des dernières 24heures, de 2.715 personnes, dont 1.530 ont été placées en garde à vue. VRAI

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

– L’entreprise « Yassir » vient de lancer une plateforme gratuite de téléconsultation permettant aux citoyens d’interagir avec les professionnels de la santé sans se déplacer. VRAI

– Une baisse a été observée du nombre des cas critiques pris en charge, puisque 9% seulement des patients se trouvent dans un état avancé ou critique. VRAI

– Une unité spéciale dédiée à la prise en charge des patients Covid19 atteints de troubles psychiques, vient d’être créée au CHU Hassan II de Fès. VRAI

– Le HCP a annoncé la réalisation d’une enquête nationale sur l’impact de la pandémie de Coronavirus sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages. VRAI

– Le Groupe OCP, site El Gantour, poursuit, à travers son programme « Act4Community », ses efforts visant à enrayer la propagation de Covid-19 au niveau de Rehamna. VRAI

 
Article précédent

L'Allemagne va fabriquer 50 millions de masques par semaine

Article suivant

Coronavirus : Sopriam réaffirme sa solidarité et digitalise son offre