Santé

Le Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 28 septembre

Le coronavirus, qui a contaminé plus de 33 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux.


– La direction du lycée français André Malraux, à Rabat, a annoncé ce lundi que des cas de Covid-19 ont été enregistrés parmi les élèves. VRAI

– Plusieurs cas de contamination au coronavirus ont été détectés parmi les pensionnaires de la prison locale d’Ain Sebaa à Casablanca. FAKE

– Les autorités de la ville de Kénitra ont revu les horaires de fermeture des commerces pour les prolonger de 20h à 21h, tout en maintenant la possibilité de prendre d’autres mesures exceptionnelles en fonction du développement de la situation épidémiologique. VRAI

Lire aussi | Nouveau modèle de développement au Maroc : pour la création d’un exécutif économique

– Le couvre-feu nocturne décrété dans l’ensemble du territoire de la Préfecture de Casablanca sera levé ce mardi 29 septembre. FAKE

– 91% des pharmaciens affirment que depuis le début de la pandémie, le Maroc a connu des perturbations d’approvisionnement de plusieurs médicaments. Il s’agit notamment des médicaments entrant dans le protocole de traitement des patients affectés par le coronavirus. VRAI

Lire aussi | Recherche scientifique : un nouveau coup de pouce à la matière grise


– Les ondes 5G sont responsables de la pandémie de Covid-19. FAKE

– Une ambulance transportant des patients atteints du Covid-19 a percuté un arbre. VRAI L’accident s’est produit ce samedi matin au niveau de la commune rurale de Mograne, relevant de la province de Kénitra.

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 1422 nouveaux cas, 119.107 au total, lundi 28 septembre à 18 heures

Article suivant

Le Liban, nouveau protectorat français ?