Enseignement

L’École Française Internationale s’installe à Casablanca

L’École Française Internationale (EFI) de Casablanca a été inaugurée, mardi 21 novembre 2017, en présence de Jean-François Girault, ambassadeur de France au Maroc et d’une pléiade de personnalités marocaines et françaises.


Implantée au cœur de Casa-Anfa, l’EFI Casablanca est un établissement scolaire délivrant l’enseignement du programme de l’éducation nationale française selon un modèle pédagogique exclusif et au cursus trilingue (Arabe, Français, Anglais). Accréditée par les meilleures institutions académiques internationales, l’EFI englobe une école maternelle, une école élémentaire, un collège (à partir de 2018) et un lycée (à partir de 2021).

Les équipes dirigeantes et pédagogiques de l’EFI ont été spécialement sélectionnées par l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa (AUDA) pour mener à bien le projet d’excellence de l’école, ont indiqué les responsables de l’établissement. Dès la petite section de maternelle, les enseignants de l’école accompagneront les élèves dans l’apprentissage des savoirs fondamentaux et de la culture générale en vue de les préparer aux épreuves nationales françaises (Brevet, Baccalauréat S et ES), et aux principales certifications linguistiques internationales.

« Il s’agit d’un projet éducatif innovant qui répond aux exigences de l’éducation sous ses diverses dimensions, et qui se situe dans une métropole ouverte sur le continent africain », a souligné l’ambassadeur de France à Rabat, lors de la cérémonie d’inauguration. La culture et l’Education occupent une place de choix dans les relations de coopération liant le Maroc et la France, a fait observer Jean-François Girault, indiquant que la langue arabe et la culture marocaine occupent une place importante dans les programmes scolaires de l’école. Pour Bernard Delesalle, président de l’École Française Internationale, la création de l’établissement s’inscrit dans un contexte singulier et stratégique pour le Maroc puisque l’école a été sélectionnée dans le cadre d’un appel d’offres international lancé en 2014 par l’AUDA en vue de l’installation d’un établissement scolaire international dans le nouveau centre urbain et international de Casablanca, Casa-Anfa. L’EFI exercera sa mission selon une approche pédagogique basée sur le multilinguisme, la forte ouverture sur l’international, l’excellence académique et autres éléments qui constituent des ingrédients essentiels pour satisfaire la population de la métropole, a-t-il ajouté.

Grâce au partenariat avec l’École Internationale Bilingue Paris (EIB Paris), l’EFI appliquera un modèle pédagogique directement inspiré de celui qui a fait la réussite et la réputation de l’EIB depuis 60 ans, notamment dans l’enseignement des langues et l’accompagnement personnalisé permettant un accès aux meilleurs établissements supérieurs dans le monde.

Pour rappel, la cérémonie de pose de la première pierre de l’EFI Casablanca a eu lieu le 14 décembre 2016.

 
Article précédent

Réunion du gouvernement pour l’examen du cadre régissant les opérations de bienfaisance

Article suivant

Maroc : les enfants représenteraient 26,7% de la population à l'horizon 2030