Flash-ecoPolitique

L’Égypte confirme son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

Les relations entre le Maroc et l’Égypte ont toujours été empreintes d’une compréhension mutuelle et d’un soutien sans faille aux causes considérées comme stratégiques pour les deux pays. L’histoire des relations s’est nettement améliorée durant les six dernières décennies.


Le Maroc et l’Égypte ont renforcé leurs relations politiques et économiques et ont traversé ensemble les mêmes difficultés dans leur défense réaliste de la cause palestinienne. Accueilli par le président de la République arabe d’Égypte, Abdel Fattah al-Sissi nouvellement réélu à la tête de l’État, le président de la Chambre des députés, Habib El Malki a tenu à transmettre au président égyptien les salutations et les félicitations de SM le roi Mohammed VI, après son succès électoral. Il a, par ailleurs, considéré cette réélection comme un appui pour la continuité des réformes entreprises durant le premier mandat d’al -Sissi et notamment, dans le domaine de la préservation de la paix en Égypte et dans toute la région. Cette rencontre qui s’est déroulée au palais présidentiel, a constitué une occasion pour informer le président sur les réformes entreprises au Maroc et pour lui exposer les dernières évolutions que connait la question de l’intégrité territoriale du Maroc. Il a ,en outre, rappelé que notre pays accorde une importance primordiale et stratégique à son unité nationale et sa fermeté à défendre ses intérêts contre toutes les formes de provocation, tout en appelant la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour préserver la paix et la stabilité de la région.

Le président égyptien n’a pas manqué de réitérer le soutien de son pays à l’unité territoriale du Maroc et sa considération pour la solidarité du Maroc avec l’Égypte lors de la révolution du 30 juin. Cette rencontre s’inscrit dans la dynamisation de la diplomatie parlementaire pour une meilleure défense des intérêts du Maroc et pour une meilleure compréhension entre les peuples. La visite effectuée par le président de la Chambre des députés à l’occasion de sa présidence de la 27ème session de l’Union des Parlements Arabes, lui a aussi permis de s’entretenir avec le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri. Cet entretien a porté sur les relations bilatérales et leurs perspectives. Elles sont profondes dans tous les domaines et impliquent leur renforcement d’une manière constante à travers des mécanismes de complémentarité entre les deux pays. 

 
Article précédent

Il fait l’actu : Abdelmalek Alaoui, CEO du groupe de conseil Guépard

Article suivant

La CGEM octroie son label RSE à 2 entreprises