Energie renouvelable

L’émirati Abu Dhabi Future Energy Company débarque au Maroc

Après une année 2019 blanche pour ce qui est de l’injection de nouvelles capacités de production d’électricité à base d’énergies renouvelables (ENR), l’année 2020 s’annonce, à contrario, assez fertile.


Outre l’entrée en production programmée de plusieurs projets, tant sur le registre de l’énergie solaire que celui de l’éolien, une énième vague d’arrivées au Maroc de nouveaux développeurs étrangers de projets en ENR, semble se préciser.

Aussi, après l’implantation au Maroc du groupe émirati AMEA Power (filiale du conglomérat Al Nowais Investments) de son centre de commandement régional pour ses projets en Afrique du nord et de l’Ouest, c’est au tour d’un autre opérateur originaire des Emirats Arabes Unis d’y poser son baluchon. Il s’agit de l’acteur indépendant Abu Dhabi Future Energy Company (ADFEC), qui vient de créer une filiale basée à Rabat avec l’ambition de développer dans notre pays des projets énergétiques de sources d’énergie propre et renouvelable entrant dans le cadre de la Loi 13-09 qui avait libéralisé, dès 2011, le secteur des ENR au Maroc. Les opérateurs privés se sont vu accorder la possibilité de vendre l’électricité produite de sources renouvelables directement aux consommateurs finaux (notamment en très haute tension et haute tension).

Dénommée ADFEC Morocco, cette nouvelle plateforme est déjà en pleine campagne de recrutements sous la houlette du marocain Amine Hamzaoui, qui en prend les rênes après avoir été Senior Manager en charge des projets stratégiques au siège de la maison mère basée à Masdar (à l’émirat d’Abu Dhabi). Pour l’instant, rien ne filtre sur le pipeline des projets de la filiale marocaine du groupe ADFEC mais de sources proches de la maison mère, l’énergie éolienne figure au sommet des priorités.

Rappelons que le groupe ADFEC agit à la fois en tant qu’investisseur dans des projets d’ENR (avec des participations de type capital investissement dans plusieurs projets), opérateur de centrales de production d’énergie propre et fournisseur pour compte d’autrui de solutions clés en main et d’équipements de traitement d’eaux usées, de test pour infrastructures solaires et autres.

Lisez gratuitement Challenge en version PDF en cliquant sur le lien suivant : https://emag.challenge.ma/740/mobile/index.html 


 
Article précédent

Agropolis Meknès : un nouveau projet industriel porté par Green Solutions

Article suivant

Glen Invest injecte de l’argent frais dans Ma-navette.ma