Monétique

L’émirati UAE Exchange liquide sa filiale au Maroc

Si le transfert d’argent a fait bon nombre de fortunes au Maroc, d’aucuns y ont plutôt laissé beaucoup de plumes !


Contrairement aux actionnaires d’Eurosol, de Cash Plus ou de M2T qui ont fait de très belles affaires en empochant des plus-values plantureuses sur la cession de leur société (la dernière en date a été la cession de la majorité de Cash Plus au groupe Tazi), le groupe émirati UAE Exchange vient de sortir de ce métier au Maroc après y avoir perdu des dizaines de millions de dirhams.

En effet, le groupe spécialisé dans les solutions de transfert d’argent, de change et de paiement a procédé à la liquidation de sa filiale UAE Exchange Morocco qui opérait dans le transfert d’argent et le change de devises, dix ans après en avoir fait un fer de lance dans sa stratégie de développement en Afrique.

Il faut dire que dans un secteur confronté à des mutations profondes sur le creuset de la digitalisation et l’adaptation à la montée en puissance des services financiers sur mobile, la filiale d’UAE Exchange a été dépassée par des acteurs plus agiles et/ou ceux qui ont atteint plus rapidement des tailles critiques à coups de consolidation et de rapprochements (plus de 1.000 points de ventes contre moins de 500 pour UAE Exchange Morocco à son apogée).

Ainsi, face aux pertes à répétition et en l’absence de perspective de redressement, la maison mère basée à Abu Dhabi a décidé de mettre fin à son aventure marocaine et de renoncer à son agrément d’exercice délivré par Bank Al-Maghrib en 2010.

Toutefois, le groupe UAE Exchange qui compte une présence sur une trentaine de pays dont 5 pays africains (tous des pays anglophones), s’est replié sur un partenariat commercial et technique avec la Banque Centrale Populaire. Ce qui lui permet de continuer à offrir à ses clients la possibilité de faire des virements au Maroc à des bénéficiaires qui peuvent retirer l’argent en espèces à partir de l’ensemble du réseau du Groupe Banque Populaire et ce, même s’ils ne disposent pas d’un compte auprès du groupe au cheval.

 
Article précédent

WAC-FAR : actes de vandalisme sur l'autoroute Casa-Rabat

Article suivant

Vidéos. WAC-FAR : Le Classico fait un mort et plusieurs blessés