Assurances

Les agents et courtiers d’assurance veulent une augmentation

La Fédération Nationale des Agents et Courtiers d’Assurance au Maroc (FNACAM) a déroulé, à l’occasion de son assemblée générale tenue le 24 mai 2017 au titre de l’exercice 2016, le bilan d’un année riche en actions qui a connu par exemple l’entrée en vigueur de la circulaire de la DAPS (Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale) relative à l’encaissement des primes automobile, l’obligation d’assurance Tous Risques Chantiers & Responsabilité Civile Décennale, pour ne citer que les plus significatifs, souligne la Fédération.


À cette occasion, Khalid Aouzal, président de la FNACAM a relaté les actions majeures menées en 2016, qui confirment la poursuite des chantiers structurants dans le but d’assurer à la profession une représentativité concertée et unifiée, notamment le lancement de campagnes de formation à l’échelle nationale, la sensibilisation de la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurance (FMSAR) pour la mise en place d’un code de déontologie garantissant une concurrence loyale et équitable, sa saisie en vue de revoir le système de rémunération, principalement automobile, figé depuis 1989, et assurer aux intermédiaires un commissionnement réaliste et décent en corrélation avec les importantes tâches confiées au réseau de distribution en substitution des assureurs, et ce sans contrepartie. La FNACAM rappelle que les bénéfices réalisés par les compagnies d’assurance sont issus des 26 milliards de DH de primes produites par les intermédiaires.

 
Article précédent

Dirigeante, manager, inventeur

Article suivant

Il fait l’actu : El Mouloudi Benhamane, président de la Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics