Scanner

Les besoins des banques s’accentuent


Le besoin de liquidité des banques s’est situé à 73,8 milliards de dirhams en septembre 2013, après 71,6 milliards de DH un mois auparavant, compte tenu de l’évolution des facteurs autonomes de liquidité et du maintien au même niveau du montant minimum de la réserve monétaire, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Les facteurs autonomes de liquidité ont exercé un impact restrictif de 2,2 milliards de DH sur les trésoreries bancaires en septembre 2013 par rapport au mois précédent, en relation essentiellement avec le repli des réserves de change de Bank Al-Maghrib, la circulation fiduciaire, précise BAM dans sa revue mensuelle.

 

 
Article précédent

McKinsey prédit un basculement du capitalisme vers l'Asie

Article suivant

ATW et BCP dans le top 10 africain en 2013