Conjoncture

Les chefs d’entreprises confiants pour le 2ème trimestre

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) vient de publier sa note de conjoncture au titre du deuxième trimestre 2017, concernant les entreprises opérant dans les secteurs du commerce de gros et des services marchands non financiers. Elle s’est focalisée sur  les appréciations des chefs d’entreprises. Ces appréciations portent sur l’évolution de l’activité au cours du 1er trimestre 2017 et les anticipations pour le 2ème trimestre 2017.


  1. Appréciations des chefs d’entreprises pour le 1er trimestre 2017

1.1.      Secteur des Services marchands non financiersHCP NDC T2 2017

Selon 47% des patrons, l’activité du secteur des services marchands non financiers aurait connu une baisse au 1er trimestre 2017 et une hausse selon 32%, relève le HCP. Cette diminution aurait résulté de la baisse enregistrée au niveau des branches des « Télécommunications » et des « Transports aériens », alors que la hausse aurait été principalement enregistrée au niveau des activités de l’ « Entreposage et services auxiliaires des transports ».

Le recul de l’activité globale des services marchands non financiers aurait été accompagné par une légère diminution des prestations à l’étranger. Les carnets de commande du secteur ont été jugés d’un niveau normal par 79% des patrons et inférieur à la normale par 13%, note le HCP. L’emploi aurait connu une stagnation selon 78% des chefs d’entreprises. Dans ces conditions, le taux d’utilisation de la capacité des prestations (TUC) se serait établi à 77%, ajoute la même source.

1.2.      Secteur du commerce de gros

HCP NDC T2 2017 1Au premier trimestre 2017, les ventes du secteur du commerce de gros sur le marché local auraient connu une baisse selon 43% des grossistes et une hausse selon 21%, souligne le HCP. Cette évolution serait attribuable principalement à la baisse des ventes enregistrée dans le « Commerce de gros d’autres équipements industriels », les « Autres commerces de gros spécialisés» et le « Commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication » d’une part, et à la hausse des ventes dans le « Commerce de gros non spécialisé », le « Commerce de gros de produits alimentaires, de boissons » et le « Commerce de gros de produits agricoles bruts et d’animaux vivants » d’autre part, ajoute la même source.

Selon 77% des chefs d’entreprises, l’emploi aurait connu une stabilité et selon 12% une hausse. Les stocks de marchandises se seraient situés à un niveau normal selon 82% des grossistes et à un niveau supérieur à la normale selon 10%.  La tendance observée des prix de vente aurait affiché, selon 73% des chefs d’entreprises, une stabilité au niveau de toutes les activités du secteur du commerce de gros, souligne le HCP.

  1. Anticipations des chefs d’entreprises pour le 2ème trimestre 2017

2.1.      Secteur des Services marchands non financiersHCP NDC T2 2017 3

Les anticipations des chefs d’entreprises du secteur des services marchands non financiers révèlent une stabilité de l’activité globale, selon 70% d’entre eux, et plutôt une hausse selon 26%. Cette évolution s’explique, principalement, par l’amélioration prévue de l’activité de l’ « Entreposage et services auxiliaires des transports » et des « Transports par eau » d’une part, et par la diminution prévue de l’activité de la « Restauration » d’autre part. 62% des chefs d’entreprises anticipent une stabilité de la demande prévue pour le 2ème trimestre 2017 et 82% anticipent une stagnation des effectifs de l’emploi, note le HCP.

2.2.      Secteur du commerce de gros

HCP NDC T2 2017 2Les anticipations de 39% des grossistes affichent une hausse du volume global des ventes pour le deuxième trimestre 2017 et une baisse selon 22%. L’amélioration est prévue principalement au niveau des activités du « Commerce de gros d’autres équipements industriels », du « Commerce de gros de biens domestique » et du « Commerce de gros de produits agricoles bruts et d’animaux vivants ».  L’emploi connaîtrait une stabilité des effectifs selon 87% des grossistes et une hausse selon 11%. Les commandes à passer pour le deuxième trimestre 2017 seraient d’un niveau normal selon 76% des chefs d’entreprises et inférieur à la normale selon 15%, conclut le HCP.

 
Article précédent

Royal Air Maroc convertit un Boeing 767-300 en cargo

Article suivant

Une agence suédoise lorgne les futurs barrages privés marocains