Tourisme

Les Chinois cherchent à investir au Maroc

Depuis quelques années déjà, les investisseurs chinois lorgnent plusieurs secteurs de l’économie marocaine. Mais jusque-là, peu d’entre eux ont franchi le pas. Pendant ce temps, les forums et les signatures d’accords se multiplient entre les deux pays. Aujourd’hui, la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) veut du concret dans les investissements chinois au Maroc. C’est ainsi que dans le cadre de la promotion des investissements touristiques entre le Maroc et la Chine, elle a reçu le lundi 20 février 2017, une délégation chinoise composée d’investisseurs originaires de la province de Canton (Guangzhou). Ces opérateurs économiques chinois effectuent une visite au Maroc du 20 au 27  février 2017 dans le but de  prospecter les opportunités d’investissements touristiques qu’offre le Royaume. La délégation comprend différents profils d’investisseurs notamment l’hôtellerie thématique, les parcs d’attraction et de loisirs ainsi que les resorts de bien-être.


Le responsable de la délégation, Wang Yong Bao, a émis le souhait de la délégation chinoise de diversifier les investissements au Maroc. Il a par ailleurs rappelé l’initiative de la Chine visant à valoriser la route de la soie qui représentait un des principaux passages qui reliaient son pays et les parties du sud et de l’ouest de l’Asie centrale et de l’Inde avec les régions limitrophes de l’Afrique et de l’Europe. Il a souligné que l’encouragement d’investisseurs chinois dans le secteur du tourisme permettra indéniablement de valoriser le rôle prépondérant joué par le Maroc dans le renforcement de l’échange civilisationnel et culturel avec les pays de l’Asie de l’Est, en particulier la Chine.

Selon la SMIT, cette visite rentre dans le cadre de sa stratégie de diversification des marchés émetteurs de l’investissement qu’elle a entreprise. Ainsi, une tournée est organisée pour constater de visu les principales opportunités d’investissement touristiques au niveau de différentes destinations touristiques du royaume à savoir Tanger, Saidia, Al Hoceima, Fès, Essaouira et Marrakech. Par ailleurs, les opportunités d’investissement seront présentées au niveau également des stations du plan Azur qui seront visitées par la délégation chinoise.

Il faut souligner que la visite effectuée par le Souverain, en mai 2016 en Chine, a permis de donner une nouvelle impulsion au partenariat stratégique sino-marocain et de consolider davantage les relations de coopération en vue de les hisser au niveau des aspirations des deux peuples amis. Pour rappel, la Chine est le 14ème client du Maroc et son 3ème fournisseur après l’Espagne et la France. Le Maroc est le 89ème fournisseur de la Chine et son 61ème client. En 2015, le volume des échanges commerciaux entre l’empire du Milieu et le Royaume a atteint 3,4 milliards de dollars.

Selon un rapport du ministère chinois de l’Industrie, les touristes du pays ont effectué en 2016 plus de 122 millions voyages touristiques à l’étranger et leurs dépenses ont atteint 760 milliards de yuans, soit 110 milliards de dollars. De plus en plus de Chinois préfèrent les voyages individuels (60%), alors que 40% de ces voyages se font en groupe, note la publication, faisant savoir que les femmes représentent 56% du total des touristes.

 
Article précédent

Maroc-Zambie : 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique signés

Article suivant

L’italien Easly en prospection au Maroc