Dossier

Les coopératives, acteurs centraux de l’économie sociale et solidaire

La stratégie de dynamisation des coopératives est en marche. Le Département de l’artisanat se mobilise pour les faire passer du modèle classique vers un modèle dit «Business». Dans ce dossier, Challenge ouvre une fenêtre sur un pan important de l’économie sociale et solidaire (ESS), celui des coopératives, forme d’organisation adaptée pour mieux répondre à des besoins sociaux collectifs, où le citoyen apprend à être activement responsable de ses choix, décisions et actes. L’ESS est profondément ancrée dans la société marocaine. Elle a aussi un avenir pour répondre aux grands défis que pose le développement tel que revisité grâce aux leçons tirées à travers les crises qui n’ont pas cessé de secouer et d’alerter l’humanité.


La période coloniale sera aussi  celle de l’introduction de la  propriété privée et la  culture de consommation, opposées à la vie  communautaire. Après l’indépendance, le  Maroc a reconnu l’importance des coopératives et des associations, et plus tard  celle des mutuelles. Aujourd’hui, à travers l’expérience mature de l’INDH, l’inclusion sociale et territoriale est devenue un défi national. La lutte contre la pauvreté impose une démarche multidimensionnelle  pour vaincre les déficits sociaux accumulés pendant plusieurs  décennies. La principale composante de  l’ESS est constituée du tissu coopératif. En 2013, le sous-secteur coopératif comptait 12.022 coopératives, avec 440.372 adhérents.

Lire aussi|Entrepreneuriat : Bank Of Africa signe un partenariat avec Technopark

En 2020, les  chiffres ont respectivement atteint  40.531 coopératives et 646.901 adhérents. L’agriculture est le  secteur le plus représenté, avec 63,27% du total des coopératives, et 70,81% du total d’adhérents. L’artisanat vient, en second  rang, avec respectivement 19,33% et  10,14%. L’habitat est en troisième position avec 3,05% du total des coopératives mais presque 8% du total des adhérents. De nouveaux domaines commencent à être  investis par les coopératives : gestion, comptabilité, télécommunications, e-commerce,  éducation, plantes médicinales…

Néanmoins, nombreuses  sont les difficultés rencontrées dans la création et le développement des coopératives. Ces contraintes sont…

Lire aussi|Maroc Telecom : les résultats tirés par l’activité à l’international

Lire la suite dans votre e-magazine Challenge en cliquant sur la couverture.

Autres sujets du dossier :

– Les secteurs investis par les coopératives

– Groupe OCP : un appui stratégique à l’économie sociale et solidaire

– Les recommandations du CESE

– Un régime fiscal spécial

– Ces Spécificités du plan comptable

– Actions entreprises par l’ODCO dans le cadre de la pandémie

– Interview avec : Youssef Hosni, Directeur de l’Office du développement de la coopération (ODCO)

 
Article précédent

Votre e-magazine Challenge du vendredi 23 avril 2021

Article suivant

Sahel : de no man's land à no man's power