Economie

Les crédits au compte-goutte

Le ratio des impayés augmente. La Banque Centrale et les opérateurs devront se rencontrer prochainement pour trouver des solutions. 


Des remontées d’informations laissent croire que la situation du secteur de crédit à la consommation pâtit d’une crise financière. En effet, des clients de certaines grandes enseignes ont été surpris de se voir refuser leurs dossiers de crédit. Après investigation, nous avons appris qu’en effet, même les plus grandes sociétés du secteur ont opéré des restrictions sur les catégories de clients éligibles aux crédits. En d’autres termes, ces sociétés préfèrent avoir particulièrement affaire à une clientèle moins risquée, celle composée par les fonctionnaires. Effectivement, depuis un moment, des sociétés de crédit à la consommation préfèrent focaliser leurs efforts, et aussi leurs offres, sur ces clients-là parce que de toutes les manières, ils sont plus solvables. Mais de manière plus globale, la situation semble plus morose et le ratio des impayés est en train d’exploser. Et ce n’est pas Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al Maghrib, qui dira le contraire. Lors de la conférence de presse tenue cette semaine suite au deuxième conseil de la Banque Centrale, Jouahri affirme qu’il y a effectivement une montée de ce ratio. «Nous allons organiser prochainement une réunion avec les opérateurs du secteur pour discuter en profondeur de cette problématique et trouver une solution», répond Jouahri à une question posée par Challenge. Le nouveau président de l’Association Professionnelle des Sociétés de Financement, Abdallah Benhamida, qui a remplacé Abdelkrim Bencherki, aura donc du pain sur la planche. Il prend les rênes de l’Association dans un contexte assez difficile. 

 
Article précédent

Morocco Mall : Imbroglio autour des loyers

Article suivant

Ford Kuga : beaucoup plus ambitieux