Scanner

Les délocalisations françaises se font d’abord vers l’UE


Une étude de l’Insee, publiée hier, révèle qu’entre 2009 et 2011, 4,2% des sociétés marchandes non-financières de 50 salariés implantées en France, ont délocalisé des activités. Si une majorité des entreprises (55%) l’a fait vers l’UE, l’Afrique arrive en deuxième position avec 24% des délocalisations. Ces dernières y sont principalement motivées par la recherche de salaires bas pour des activités intensives en main-d’œuvre. Ainsi, les délocalisations d’activités support vers l’Afrique concernent essentiellement le marketing, les services de commercialisation, les services après-vente et les centres d’appels. 

Retrouvez l’intégralité de la note de l’Insee ci-dessous : 

 

 
Article précédent

Le Forum Béni Amir prend les devants

Article suivant

Le chèque toujours en tête des moyens de paiement